Sommet humanitaire mondial: assurer l’inclusion efficace des personnes handicapées dans l’aide humanitaire

  • Droit

Le Sommet humanitaire mondial qui se tient à Istanbul les 23 et 24 mai prochains est une occasion unique pour initier une meilleure prise en compte des besoins des millions de personnes handicapées affectées par des crises humanitaires. Une Charte qui engage les ONG, les Etats et les bailleurs de fonds à inclure les personnes handicapées dans leur réponse à l’urgence sera proposée à signature. Handicap International appelle à ne pas manquer ce rendez-vous et à adopter la Charte. Le nombre de signatures déterminera l’impact réel de ce texte sur les conditions de vie des personnes handicapées faisant face à une crise.

Partagez cette actualité

Azraq Camp, Jordanie
Azraq Camp, Jordanie
Azraq Camp, Jordanie

Les personnes handicapées sont parmi les plus vulnérables lors d’un conflit ou d’une catastrophe naturelle. Environ 20 millions de personnes handicapées font actuellement face à une crise humanitaire. Alors qu’elles sont déjà souvent marginalisées dans leurs communautés d’origine, fuir une zone sinistrée et accéder à l’aide humanitaire peut s’avérer autrement plus difficiles que pour une personne valide. Leurs droits et leurs besoins sont souvent mal pris en compte. Selon une enquête menée par Handicap International en 2015, trois-quarts des personnes handicapées concernées par une crise humanitaire et interrogées estiment ne pas avoir eu un accès approprié à une aide de base (eau, nourriture, abri, soins médicaux). La moitié a signalé l’absence d’accès à des soins spécifiques (réadaptation et aide à la mobilité).

Pour Handicap International, le Sommet humanitaire mondial est une occasion historique de faire entendre la voix des oubliés. L’une des 15 sessions spéciales organisées pendant le sommet est dédiée à la prise en compte des personnes handicapées dans l’aide humanitaire. C’est le résultat d’un travail conjoint mené en collaboration avec les organisations de personnes handicapées, avec le soutien d’un petit groupe d’ONG et d’Etats.

Cette session sera l’occasion de lancer la Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’action humanitaire dont l’élaboration a été coordonnée par Handicap International[1]. La Charte est proposée à signature aux Etats, aux ONG, aux financeurs de l’aide humanitaire. Elle est accompagnée d’un plan d’action pour son application. Les signataires s’engageront sur 5 principes pour délivrer une aide plus inclusive:

  • Non-discrimination et respect de la diversité des personnes handicapées;
  • Participation des personnes handicapées dans la conception des programmes humanitaires;
  • Mise à disposition de services inclusifs;
  • Mise en place de politiques mondiales inclusives;
  • Coopération et coordination entre acteurs humanitaires pour améliorer l’inclusion des personnes handicapées.

«Nous invitons toutes les ONG, tous les Etats, tous les financeurs de l’aide à adopter la Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’action humanitaire, déclare Petra Schroeter, directrice de Handicap International Suisse. Ce texte appelle à la fois à un changement de pratiques mais aussi de mentalité de la part des acteurs humanitaires pour qu’ils prennent en compte les droits et les besoins des personnes handicapées, qui sont encore largement ignorées lors des crises.»

[1] http://www.handicap-international.org/fileadmin/Charter.pdf

Publié le 18.05.2016 - 16:51.

Nos Actions pays par pays

Contactez-nous

Relations presse
Nadia Ben Said
Chargée des relations médias
(FR/ALL/EN)
Tél. : +41 22 710 93 36
nbensaid@handicap-international.ch

AIDEZ-LESconcrètement