Déplier le menu

Afghanistan

L’Afghanistan reste l'un des pays les plus pollués par les mines et les restes explosifs de guerre. Selon l’Observatoire des mines, plus de 4'000 km² de terres sont suspectés d’être contaminés.

Partagez cette fiche pays

L’Afghanistan reste l'un des pays les plus pollués par les mines et les restes explosifs de guerre. Selon l’Observatoire des mines, plus de 4'000 km² de terres sont suspectés d’être contaminés.
L’Afghanistan reste l'un des pays les plus pollués par les mines et les restes explosifs de guerre. Selon l’Observatoire des mines, plus de 4'000 km² de terres sont suspectés d’être contaminés.

Actions en cours

Ces armes sont dispersées sur le territoire, et un million d’Afghans vivent à proximité de zones à risque. La plupart des victimes sont des civils, dont plus de la moitié sont des enfants.

Présente dans le pays depuis 1987, Handicap International a créé à Kandahar un centre de réadaptation pour les personnes handicapées, dont les victimes de mines. Ce centre offre des soins de physiothérapie et dispose d’un atelier de fabrication de prothèses et d’orthèses. Des aides à la mobilité (béquilles, fauteuils roulants...) y sont également distribuées. Grâce à un réseau de volontaires formés par Handicap International, les victimes de mines et l’ensemble des personnes handicapées nécessitant des soins sont orientées vers ce centre.

Handicap International tente également de créer une dynamique en impliquant les organisations locales de personnes handicapées, ainsi que les personnes ayant survécu à des accidents dus à des restes explosifs de guerre, pour que ces dernières puissent être entendues et prises en compte par les responsables politiques et les organisations susceptibles de mener des projets de développement dans le pays.

Enfin Handicap International développe, en collaboration avec les autorités nationales, un grand projet d’amélioration de l’accessibilité des services de réadaptation physique pour les personnes handicapées. Il se traduit par la mise en place progressive d’un cursus national pour la formation en physiothérapie et en appareillage orthopédique; par l’ouverture de centres de formation dans 7 provinces; le renforcement des capacités (équipement, formation des personnels) des centres de réadaptation existants.

Domaines d'intervention

AIDEZ-LESconcrètement

Situation du pays

L'Afghanistan est l'un des pays les plus minés de la planète. En 2014, il y a eu plus de 1'200 accidents (de mines, engins explosifs et restes explosifs de guerre) et 99% des victimes recensées étaient des civils. 47% étaient des enfants.

Légèrement plus grand que la France, l'Afghanistan est un pays d'Asie centrale essentiellement montagneux, sans accès à la mer. Il est soumis aux aléas climatiques (sécheresses et inondations) et se trouve dans une zone sismique active (région de l'Hindu Kusch).

Son histoire récente est marquée par près de trois décennies de conflits qui ont freiné le développement de son économie,  encore sous perfusion de l’aide internationale.

Les guerres, l’insécurité due aux violences quotidiennes, la sécheresse... ont poussé plus de 2,5 millions d’Afghans à prendre la route de l’exil. A l’intérieur du pays, plus de 700'000 personnes auraient fui leur région d’origine pour Kaboul, la capitale. 

Key figures Afghanistan - Handicap International
Chiffres clés Afghanistan - Handicap International
Nos Actions pays par pays

Partenaires

  • Projet Assistance aux victimes (mines et restes explosifs de guerre)

    Au niveau international :

    ·  CIMT (Campagne internationale pour l’interdiction des mines terrestres)

    ·  CMC (Cluster Munitions Coalition)

    ·  IDA (International Disability Alliance)

      ·  IDDC (International Disability and Development Consortium)

      ·  ENNA (réseau européen d'ONG en Afghanistan)

    Au niveau national :

    En Afghanistan, Handicap International propose une approche globale de l'assistance aux victimes, en travaillant pour rassembler les agences gouvernementales, les principaux fournisseurs de services, les associations de personnes handicapées/de personnes ayant survécu aux accidents par mine/REG et les communautés concernées pour répondre aux besoins très importants en assistance des victimes sur le court terme. Pour promouvoir une prise en charge nationale et des capacités locales, il est nécessaire de mobiliser les agents gouvernementaux, les personnes ayant survécu aux accidents par mine/REG, de coordonner leur action, de leur donner les capacités et l'autonomie nécessaires pour planifier, mettre en œuvre, suivre et évaluer l'assistance aux victimes à différents niveaux. Les institutions pertinentes ont ainsi été identifiées dans cette optique.

    Projet Amélioration des services de réadaptation

    • Institutions nationales
    • Hôpital régional de Kandahar

    Projet Prévention des blessures par armes conventionnelles et réponse aux besoins des personnes handicapées et vulnérables

    • Campagne internationale pour l’interdiction des mines terrestres (CIMT)
    • Cluster Munition Coalition (CMC)
    • International Network on Explosive Weapons (INEW)
    • International Support Unit, à travers le Mine Ban Treaty Victim Assistance Committee
    • International Disability and Development Consortium (IDDC)
    • International Disability Alliance (IDA)
    • Réseaux d'ONG internationales, régionales et nationales (ICVA, Interaction, Voice, Bond, Coordination Sud, Venro)
    • Secrétariat du World Humanitarian Summit