Voix d'experts

Les professionnels de Handicap International dispensent des séances de réadaptation physique et fonctionnelle, aident les personnes handicapées à s'insérer dans la société, mènent des campagnes de prévention du handicap et d'éducation aux risques, dirigent des opérations de déminage... Découvrez à travers le témoignage de ces physiothérapeutes, chargés de projet, logisticiens, ou coordinateurs, le quotidien de leur travail sur le terrain, dont la finalité est de permettre à nos bénéficiaires de pouvoir "vivre debout" à nouveau.

Partagez cette page

Projet de prévention des risques, Bangladesh
Projet de prévention des risques, Bangladesh
Projet de prévention des risques, Bangladesh

 > En Haïti, Pauline, chargée de projet

Sarah, Irak

En Haïti, Pauline Lavirotte est chargée de projets pour la réponse aux besoins de base des populations affectées par l’ouragan Matthew. De retour d’une mission d’évaluation à Jean-Rabel, dans le Nord-Ouest du pays, elle nous alerte sur l’impact à long-terme de la catastrophe sur des populations déjà vulnérables.

 

 

> En Haïti, Elie, logisticien

Sarah, Irak

Elie Codjia est originaire du Bénin. Il travaille pour Handicap International depuis 2016 en tant que chargé de projet pour la mise en place de plateformes logistiques, l’une des composantes importantes de l’action d’urgence de l’association. Elie vient de partir en Haïti afin de porter secours aux populations frappées par l’ouragan Matthew. Il nous explique pourquoi il a voulu travailler dans l’humanitaire et ce que sera sa mission dans le pays.
 

 

> En Haïti, Hélène Robin, coordinatrice

Sarah, Irak

Alors que Haïti se remet à peine du passage de l’ouragan Matthew, les conséquences de la catastrophe restent encore incertaines pour une grande partie de la population, toujours isolée et sans accès aux moyens de communication. Point de situation avec Hélène Robin, qui coordonne les opérations d’urgence depuis le siège de Handicap International.

 

 

> En Irak, Sarah, responsable des activités d’éducation aux risques des mines à Kirkouk

Sarah, Irak

Depuis le début de son intervention d’urgence en Irak, en 2014, Handicap International conduit des activités d’éducation aux risques des mines auprès de la population, dans plusieurs gouvernorats du pays. Améliorer la sécurité des déplacés, des rapatriés et de la population locale représente l’un des engagements majeurs de l’association dans la région.

 

 

 

> En République centrafricaine, Cyril Chérie, responsable de projet

Cyril Chérie

Depuis janvier 2016, Handicap International coordonne une plateforme logistique pour aider les organisations humanitaires à atteindre les populations les plus vulnérables de République centrafricaine. En dépit des conditions difficiles, les camions de Handicap International continuent de livrer l’aide humanitaire dans les zones les plus reculées du pays.

 

> Myroslava Tataryn, conseillère en inclusion sur la crise syrienne

Myroslava Tataryn

Elle témoigne de l’importance de prendre en compte les personnes handicapées dans l’aide humanitaire et nous décrit la situation des personnes blessées et handicapées réfugiées dans les pays limitrophes à la Syrie.

 

 

> En Syrie, Emmanuel Sauvage, coordinateur régional mine-action

Emmanuel Sauvage

La présence de restes explosifs de guerre sur le territoire syrien a atteint une telle concentration, en raison de l’intensité des bombardements, que les opérations de dépollution prendront au moins trente ans. Ces opérations sont indispensables pour soustraire les Syriens à ce danger omniprésent. Explications d’Emmanuel Sauvage, coordonnateur régional de Handicap International pour la lutte contre les mines antipersonnel et les restes explosifs.

 

> En Syrie, Amer, physiothérapeute

Amer

Spécialisé en appareillage orthopédique, en prothèse et orthèse, il travaille pour l’association depuis octobre 2012. A Amman et dans le camp de réfugiés d’Azraq, il aide les patients de Handicap International à se remettre debout. Il raconte ce qui fait naitre sa motivation chaque jour. 

 

 

> Au Népal, Sunil Pokhrel, physiothérapeute

Au Népal, Sunil Pokhrel, physiothérapeute

Sans un travail de réadaptation immédiat et approfondi, les personnes ayant subi des blessures graves peuvent développer des complications rendant le retour à la mobilité difficile, voire impossible. Ceci est particulièrement le cas pour les survivants du tremblement de terre de 2015 au Népal qui ont été amputés des jambes. Sunil Pokhrel, physiothérapeute en chef chez Handicap International Népal, explique comment l'organisation aide les survivants du tremblement de terre amputés à remarcher. 
 

> Ebola en Sierra Leone, William Parmar coordinateur logistique de février à mai 2015

Sierra Leone, William Parma, Coordinateur logistique

William Parmar est de retour d’une mission de quatre mois en Sierra Leone, où il a travaillé comme coordinateur logistique pour les différents projets de Handicap International dans le pays. Il revient sur son expérience et sur les conditions très particulières de cette mission.
 

 

> Sierra Leone, Antoine Caquot, responsable du projet ambulances, rentré en avril 2015

"C’était une mission très fatigante, où l’on travaillait 7/7j. Je l’ai vécue comme un défi personnel. Les équipes locales sont des personnes très courageuses, et j’ai beaucoup d’admiration pour elles".

 

 

> En Irak, Jules Zorn, chef de base pour Handicap International à Kalar

Irak, Jules Zorn, Chef de base à Kalar

Depuis avril 2015, les combats en Irak ont obligés plus de 220 000 personnes  à prendre la fuite, dont 120 000 se sont réfugiées dans le gouvernorat de Diyala. Sur place, peu de structures locales sont en mesure de répondre aux besoins massifs de ceux qui ont tout perdu. Handicap International vient en aide aux plus fragiles, dans une zone où peu d’organisations internationales sont présentes. Jules Zorn, chef de base pour Handicap International à Kalar, explique l’ampleur des besoins. 
 

 

 

Publié le 02.12.2015 - 11:13.