Maryam retrouve goût à la vie !

Victime de l’explosion d’une roquette, la petite Maryam, 10 ans, doit subir une amputation. Prise en charge par Handicap International, elle a retrouvé la joie de vivre depuis qu’elle peut marcher de nouveau.

Partagez cette page

La kinésithérapeute de Handicap International regarde Maryam faire ses exercices d'équilibre avec un cerceau.
La kinésithérapeute de Handicap International regarde Maryam faire ses exercices d'équilibre avec un cerceau.

En juillet 2013, Maryam fait les courses au marché avec sa mère et sa grand-mère, lorsqu’une roquette explose – un drame qui ne se produit que trop souvent en Syrie. Sa grand-mère est tuée sur le coup, et sa mère gravement blessée. La jambe droite de Maryam est pulvérisée.

Lorsque son père, Mahmoud, apprend la nouvelle et se précipite à l‘hôpital, Maryam est sur le point d‘être amputée. Finalement, Maryam et sa mère quittent l‘hôpital. Mais Maryam est incapable de marcher, et elle sombre dans la dépression. Mahmoud regarde désespérément sa petite fille autrefois si vive et pleine d‘entrain renoncer à la vie.

Dans l’espoir de meilleurs soins médicaux, il décide de quitter son pays et de se réfugier en Jordanie avec toute sa famille.
C’est là que Handicap International prend Maryam en charge. Nous lui posons une prothèse et elle reçoit toutes les semaines la visite d‘un physiothérapeute. Depuis que nous la suivons, nous avons vu Maryam se transformer. Maintenant, elle marche et peut même sauter à la corde !

 

« Avec Handicap International, Maryam est traitée comme une personne à part entière. Pour elle, cela a fait toute la différence. J'ai vu son attitude changer du tout au tout. Elle dit que quand elle sera grande, elle veut devenir artiste ou enseignante, et je suis certain qu'elle réussira tout ce qu'elle décidera. », confie son père.

© Rachida El Mokhtari / Handicap International

AIDEZ-LESconcrètement