Accès direct au contenu
 
 

Liban

L’action de HI au Liban vise à améliorer les conditions de vie des plus vulnérables, notamment des personnes handicapées. HI a également déployé des projets d'urgence destinés aux réfugiés syriens qui ont fui le conflit et aux populations d'accueil.

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI.

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI. | © Elias Saade / HI

Actions en cours

HI a commencé ses opérations au Liban en 1992, en se concentrant sur la fourniture de services de réadaptation dans les camps de réfugiés palestiniens et de santé mentale. L'association a défendu les droits des personnes handicapées. HI a également fourni une aide d'urgence pour répondre aux crises qui ont secoué le pays et la région. 

Depuis 2011, HI soutient les réfugiés syriens et la communauté libanaise touchés par la guerre en Syrie. HI veille à ce que les personnes handicapées reçoivent des soins de réadaptation appropriés, des appareils fonctionnels (prothèses et orthèses) et un soutien psychosocial. 

L'association soutient l'inclusion des personnes handicapées dans la société libanaise et favorise leur accès aux services de base (éducation, santé, etc.). HI améliore l'inclusion des enfants handicapés dans les écoles ordinaires. 

En réponse à la crise économique actuelle au Liban, HI prévoit des distributions d'argent liquide pour les familles touchées.  

Au cours des 10 dernières années, HI a contribué aux opérations de déminage dans le nord du Liban, suite à la guerre civile libanaise des années 80 : HI mène actuellement des opérations de déminage au mont Liban et de sensibilisation aux risques dans la région de la Bekaa. Le gouvernorat du nord a récemment été déclaré libre de mines. 

This widget will be displayed in the country page only

Paroles du terrain

La crise au Liban touche plus durement les personnes vulnérables
© Tom Nicholson / HI
Insertion

La crise au Liban touche plus durement les personnes vulnérables

Aggravée par l’explosion du 4 août 2020, la crise économique et sociale actuelle au Liban a un impact terrible pour les personnes vulnérables comme les réfugiés syriens ou les personnes handicapées. Rencontre sur place avec deux personnes en situation de handicap et prises en charge par le centre de rééducation Musawat, soutenu par notre organisation.

Beyrouth - un an après l'explosion : les soins de santé restent très limités
© Kate Holt / HI
Urgence

Beyrouth - un an après l'explosion : les soins de santé restent très limités

De nombreuses personnes au Liban sont dans le désespoir, un an après l'explosion dévastatrice du 4 août 2020 dans le port de Beyrouth ayant fait près de 200 morts et au moins 6’500 blessés. Chaque jour, nos équipes constatent que les personnes handicapées, les personnes âgées ou les mères célibataires sont particulièrement touchées ne bénéficiant pas d'une aide de l'État ou de soins de santé adéquats. Beaucoup de ces personnes sont encore traumatisées aujourd'hui. 

Trois mois après l’explosion, nous aidons toujours les victimes des explosions au Liban
© Tom Nicholson / HI
Santé Urgence

Trois mois après l’explosion, nous aidons toujours les victimes des explosions au Liban

200 personnes tuées, 6'500 blessées, 220'000 personnes affectées par les explosions, à Beyrouth la situation est extrêmement tendue.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI au Liban

Le Liban est profondément affecté par une crise économique, aggravée par la pandémie du COVID. Plus de 50 % de la population vit actuellement sous le seuil de pauvreté.  

Parallèlement, le pays continue d'accueillir 1 million de réfugiés qui ont fui la guerre de 12 ans en Syrie. Le Liban abrite également une importante communauté de réfugiés palestiniens, vivant principalement dans des camps informels. Ces réfugiés ont particulièrement du mal à accéder aux services de base comme la santé et l'éducation. Par ailleurs, les personnes handicapées, notamment dans les zones rurales et isolées, sont invisibles et sont négligées par la réponse humanitaire. Ces populations deviennent de plus en plus vulnérables au fil du temps.  

En raison de plusieurs décennies de conflits intermittents, les efforts de déminage se poursuivent. La population continue d'être affectée par les mines et les restes explosifs de guerre, certaines victimes nécessitent une assistance à vie pour vivre avec leurs blessures.  

Nombre de salariés HI : 46 

Date d'ouverture du programme : 1992 

Nos actions
pays
par pays