Goto main content
 
 

Urgences humanitaires 

Aide d'urgence aux populations victimes de crises et de catastrophes naturelles.

Handicap International intervient en urgence dans des situations de crise, qu’elles soient liées à des catastrophes naturelles ou à des conflits armés. L’organisation s’est donnée les moyens d’intervenir aujourd’hui dès les 72 premières heures d’une crise majeure.

 

Notre rôle

Secteurs d'activité d'urgence

1.    Gestion et distribution de l'aide humanitaire : transport, stockage, post-acheminement de matériels de première nécessité ou de vivres
2.    Assistance aux réfugiés et aux déplacés, mise en place d'abris temporaires et organisation du rapatriement volontaire des populations
3.    Accessibilité à l'eau et assainissement
4.    Aide et soutien aux personnes handicapées et aux groupes vulnérables
5.    Assistance aux victimes : réadaptation physique, appareillage orthopédique, soutien psychosocial
6.    Santé préventive, soins et réadaptation grâce à des services de santé à proximité
7.    Réhabilitation et construction d'habitats et d'infrastructures communautaires accessibles
8.    Prévention des accidents par des restes explosifs de guerre et déminage
9.    Préparation aux catastrophes

Atlas logistique

Atlas Logistique est notre unité opérationnelle spécialisée dans la mise en œuvre de services logistiques et la gestion de la chaîne d’approvisionnement pendant les crises humanitaires : transport et stockage mutualisés, génie civil léger, ateliers mécaniques et services de conseil et d’appui. Nous œuvrons chaque jour grâce à des solutions logistiques stratégiques et innovantes qui permettent aux acteurs humanitaires d’aller plus loin, plus vite.

Plaidoyer

Nous défendons l'accès humanitaire, en nous focalisant sur certaines crises (Syrie, Myanmar, Yémen, Sahel) et en mettant l'accent sur l’impact des mesures de lutte contre le terrorisme et la protection des travailleurs humanitaires.

Covid-19

Alors que la pandémie continue, elle s’ajoute, dans certains pays, à des ressources limitées, à des crises humanitaires et à des systèmes de santé fragiles et saturés. Afin de répondre à l’ampleur exceptionnelle de cette crise sanitaire, nous adaptons nos projets en cours et en créons de nouveaux. Nous menons également des actions de plaidoyer pour alerter les décideurs de la nécessité de continuer les programmes humanitaires existants. Une approche holistique est adoptée en mettant en place une réponse opérationnelle appelée B-SAFE (Basic services access for everyone / Accès aux services de base pour tous). Ce plan d’action s’articule autour de trois axes : appuyer la réponse humanitaire, limiter les impacts de la pandémie et améliorer l’accès inclusif aux services essentiels.

 
 

 

Votre don en action

 

CHF 60

Vous nous permettez d'assurer les soins post-opératoires pour prévenir les handicaps définitifs.

CHF 125

Vous contribuez à la fourniture du matériel médical : kits de soins, fauteuils roulants, béquilles, cadres de marche, etc.

 

Pays d'intervention​​​​​​​​​​​​​​

Handicap International intervient dans près de 60 pays parmi les plus pauvres dans le monde. Découvrez en cliquant sur la carte interactive, les projets d'urgence que nous menons dans les différents pays.

 

 

 

Vidéo du terrain​​​​​​​

Retour sur nos actions en Haïti, un mois après le séisme d’août 2021 : 


Depuis mars 2020, nous intervenons dans la crise de la Covid-19 : distribution de kits, séances de sensibilisation, etc : 

​​​​​​​

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire
© HI
Urgence

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire

STATEMENT : Malgré les appels répétés de chefs d'État, de représentants des Nations unies et des ONG humanitaires à Israël pour qu'il s'abstienne d'étendre son offensive terrestre à Rafah, les troupes israéliennes sont entrées dans le gouvernorat le 7 mai. Plus de 1,5 million de personnes, dont 600'000 enfants, sont gravement menacées ; plus de 450'000 Palestiniens ont fui Rafah depuis qu’Israël a émis des « ordres d’évacuation » illégaux le 6 mai. Alors que l’armée israélienne a déjà pris le contrôle de zones urbaines à l’intérieur de Rafah, l’émission de nouveaux « ordres d’évacuation » le 11 mai prépare le terrain pour une nouvelle avancée de l’invasion militaire, qui conduira à l’effondrement total des services vitaux. L’offensive militaire israélienne a interrompu l’accès de l’aide à Gaza par les points de passage de Rafah et de Kerem Shalom/Karm Abu Salem.

L’armée israélienne demande aux civils de l'est de Rafah d’évacuer vers une « zone humanitaire »
© HI
Urgence

L’armée israélienne demande aux civils de l'est de Rafah d’évacuer vers une « zone humanitaire »

Les forces de défense israéliennes demandent à des dizaines de milliers de Gazaouis, réfugiés dans l'est de Rafah, d'évacuer temporairement vers une soi-disant « zone humanitaire », en prévision de l’invasion de la ville.

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable
© HI
Stop Bombing Civilians Urgence

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable

Alors que la guerre à Gaza entre dans son septième mois, nous exprimons notre profonde inquiétude quant à la sécurité des milliers de familles qui pourraient être forcées de quitter Rafah pour se rendre à Khan Younès et dans d'autres zones de la bande de Gaza.