Accès direct au contenu
 
 

Attaques à Palma : soutien renforcé aux déplacés

Mobilisation
Mozambique

Nous sommes mobilisés pour orienter les populations vulnérables - femmes enceintes, personnes âgées, personnes handicapées et enfants - déplacées par les récents combats à Palma, au Nord du Mozambique. L’urgence : faciliter leur accès à l'eau, à la nourriture, à des abris.  

© A.Neves / HI

Environ 3’000 personnes ont été déplacées suite aux attaques menées depuis le 24 mars par des groupes armés sur la ville de Palma. Depuis 2017, un total de 670’000 personnes ont fui les violences dans la région.

« De nombreuses personnes sont terrifiées par les attaques et se sont cachées, sans accès à la nourriture et à l'eau »

souligne Marco Tamburro, directeur des programmes de HI au Mozambique.

« Il est essentiel que la réponse humanitaire à la crise prenne en compte les plus vulnérables et veille à ce que personne ne soit laissé pour compte. Les efforts déployés pour fournir l’aide doivent garantir que ces personnes vulnérables, telles que les personnes handicapées et les personnes âgées, reçoivent le soutien dont elles ont si désespérément besoin. »

Nous venons de terminer une évaluation des besoins à Cabo Delgado, dans les districts d'Ancuabe et de Chiure, fortement touchés par les mouvements de personnes déplacées. Nos équipes sont également en train de mettre en place un groupe de travail sur le handicap à Pemba, avec deux organisations locales, FAMOD[1] et AIFO[2], pour s'assurer que les personnes handicapées soient incluses dans la réponse d'urgence - les personnes handicapées ont en effet souvent des difficultés pour accéder à l’aide humanitaire, faute par exemple de pouvoir se déplacer ou de pouvoir comprendre les mécanismes d’aide. Ce groupe d’ONG est impliqué dans le suivi des personnes déplacées et soutient actuellement la détection des personnes handicapées en provenance de Palma et l’identification de leurs besoins.

 

[1]FAMOD : Forum des organisations pour les personnes handicapées

[2]AIFO : Organisme de soutien et de services aux personnes handicapées

Published on: 13 avril 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"Je suis fière de contribuer à la résolution du problème de la contamination au Laos."
© HI
Mines et autres armes Mobilisation

"Je suis fière de contribuer à la résolution du problème de la contamination au Laos."

À l’occasion de nos 40 ans, nous vous proposons de découvrir différents témoignages de nos collaborateurs à travers le monde ! Lisez ci-dessous le témoignage de Lamngueun qui a rejoint notre organisation en 2006 comme experte en neutralisation des explosifs (EOD). Aujourd'hui, elle dirige une équipe de déminage de huit personnes. Elle raconte son expérience.

Broken Chair a 25 ans !
© Basile Barbey / HI
Événement Mobilisation Stop Bombing Civilians

Broken Chair a 25 ans !

Le 18 août 1997, nous installions Broken Chair sur la place des Nations dans le but d’appeler tous les Etats à signer en décembre 1997 à Ottawa, la Convention d’interdiction des mines antipersonnel. 25 ans plus tard, Broken Chair continue d’incarner le cri désespéré mais digne des populations civiles massacrées par toutes les formes de violences armées, et l’obligation faite aux Etats de les protéger.

Shelcia vit sa passion pour l'école
© S. Roche / HI
Inclusion Insertion

Shelcia vit sa passion pour l'école

Shelcia est née avec un handicap physique et moteur qui l’empêche de marcher seule. Elle se déplace en fauteuil roulant. C’est une enfant très joyeuse et très intelligente ; elle adore aller à l’école et jouer avec ses amies.