Goto main content
 
 

« Avant les séances de rééducation, elle ne savait pas marcher »

Réadaptation Santé
Jordanie

450 enfants présentant un handicap ou un retard de développement ont été aidés par HI depuis juillet 2017. La famille de Safaa, âgée de 2 ans et atteinte de paralysie cérébrale, bénéficie de l’expertise de l’association.

Les bénévoles de HI identifient les besoins de Safaa, atteinte de paralysie cérébrale

Les bénévoles de HI identifient les besoins de Safaa, atteinte de paralysie cérébrale | © Oriane van den Broeck / HI

Rééducation pour les enfants 

Atteinte de paralysie cérébrale, Safaa présente des retards psychomoteurs. Grâce à la visite de l’équipe de HI, elle bénéficie maintenant de séances de rééducation dont les frais sont couverts par l’association. La fillette de 2 ans est également suivie par un orthophoniste et un éducateur spécialisé :

« Safaa fait des exercices avec le physiothérapeute mais elle a du mal à se concentrer. Elle a aussi des difficultés à parler » explique sa mère. Avant la rééducation, Safaa était incapable de marcher : « Je devais la porter. Aujourd’hui, je suis contente, sa situation s’est améliorée, confie la mère de Safaa.  Je voudrais qu’elle aille à l’école. Pour les spécialistes, elle pourra sûrement rejoindre une école spécialisée. »

Informer les familles

Par l’intermédiaire de HI, cette dernière a rencontré une autre mère qui a des enfants atteints de paralysie cérébrale, aujourd’hui scolarisés. Cela lui a redonné espoir. Comme ils le font pour de nombreuses familles, les bénévoles de HI ont proposé à la mère de Safaa une séance d’information sur le développement psychomoteur de l’enfant. 

HI et la petite enfance 

Les équipes mobiles de HI sillonnent les rues d’Amman, Zarqa, Irbid, Mafraq et Jerash (dans le Nord de la Jordanie) pour repérer les enfants de moins de 6 ans. Quand ceux-ci présentent un handicap ou une difficulté, un diagnostic est établi permettant à l’équipe d’orienter l’enfant vers le centre où il pourra recevoir les soins dont il a besoin pour son développement. 450 enfants ont déjà pu bénéficier de ce programme lancé en juillet 2017.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

Mieux protéger les humanitaires pour répondre aux besoins croissants
© R.Crews / HI
Droit Mobilisation Réadaptation

Mieux protéger les humanitaires pour répondre aux besoins croissants

339 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire en 2023. Alors qu’ils apportent une assistance vitale aux populations affectées par les conflits, les personnels humanitaires et de santé continuent d’être pris pour cible, kidnappés, criminalisés, blessés et parfois même tués.