Goto main content
 
 

Guinée-Bissau : nos actions pour protéger la population face à la Covid-19

Prévention Santé
Guinée-Bissau

Des clubs d’hygiène et des sensibilisations par la radio ont été mis en place par nos équipes en Guinée-Bissau, pour lutter contre la Covid-19, dans les écoles et les communautés.

Session du programme radio de sensibilisation au Covid-19 |

Session du programme radio de sensibilisation au Covid-19 | | © HI

Des kits d’hygiène pour sensibiliser dans les écoles

Nous mettons de nouveau en place des clubs d'hygiène en Guinée-Bissau, en collaboration avec la direction des écoles et les parents des enfants handicapés, identifiés dans 12 communautés. Il est aujourd'hui nécessaire d’instaurer des habitudes d'hygiène rigoureuses dans les écoles et communautés, pendant et après la pandémie de Covid-19. Ces clubs d’hygiène ont donc pour objectif de sensibiliser notamment les enfants handicapés, mais également les étudiants, les parents, les tuteurs et le personnel enseignant, sur les moyens de prévenir et de combattre la Covid-19.

Pour la rentrée scolaire, le Haut-Commissariat pour la Covid-19 et le gouvernement de Guinée-Bissau ont réalisé des affiches pour sensibiliser les élèves, les parents, les tuteurs et la société guinéenne, sur la nécessité de respecter les normes de prévention. Ces normes incluent la distanciation physique, l'hygiène des mains et l'utilisation du masque.

Des programmes à la radio pour toucher un public plus large

En Guinée-Bissau, la radio est le média le plus accessible pour véhiculer l'information. C’est pourquoi, dans le cadre du projet d’éducation inclusive, trois sessions d'enregistrement de programmes de sensibilisation à la radio ont eu lieu fin octobre 2020 afin de protéger les enfants handicapés contre la Covid-19. Dans chaque session de ce programme radio, les invités ont eu l'occasion d'aborder des questions et des situations liées à l'éducation inclusive et au bien-être des enfants, lors de cette pandémie. Ces enregistrements radio ont été diffusés à la Radio Sol Mansi, dans le programme "Fala de Deficientis", destiné aux personnes en situation de handicap sur tout le territoire national, et sur internet.

Dans le cadre de ce projet, un script pour la production d'un spot a été développé avec des messages essentiels pour sensibiliser les élèves, les parents et les tuteurs à la nécessité de respecter les règles de prévention de la Covid-19 lors du retour à l'école. Des messages mettent également en garde les élèves contre les comportements à risque sur le chemin de l'école.

Published on: 4 mai 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le jeu : un outil pour prévenir les conséquences de la malnutrition
© Parany Photo / HI
Prévention Réadaptation

Le jeu : un outil pour prévenir les conséquences de la malnutrition

La malnutrition sévère a retardé la croissance et le développement de Sosiany. Nous utilisons la thérapie de stimulation et le jeu actif pour l'aider à prévenir les conséquences à long terme.

Joe Biden adopte une nouvelle politique sur les mines antipersonnel drastiquement contraignante
Basile Barbey / HI
Mines et autres armes Prévention Stop Bombing Civilians

Joe Biden adopte une nouvelle politique sur les mines antipersonnel drastiquement contraignante

L'administration Biden a annoncé l’adoption d’une nouvelle politique sur les mines antipersonnel drastiquement contraignante, interdisant au Département de la Défense de développer, d'utiliser ou de transférer des mines antipersonnel. En vertu de cette nouvelle politique, les États-Unis détruiront également tous leurs stocks de mines. Handicap International salue l’initiative américaine, qui annule la décision prise par le président Donald Trump en 2020 d’autoriser l’utilisation de mines. L’association appelle néanmoins les Etats-Unis à rejoindre le Traité d’Ottawa interdisant ces armes, et adopté par 164 Etats. 

Raschid peut enfin marcher
© HI
Bénéficiaires Réadaptation Santé

Raschid peut enfin marcher

La famille de Rashid a dû fuir le Congo en 2018 et vit depuis lors dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya. Le garçon ne pouvait déjà pas marcher correctement lorsqu'il était petit, car ses genoux étaient déformés. Il n'avait pas d'amis et était souvent l'objet de moqueries de la part des autres enfants. En 2021, Rashid a été opéré et suit désormais une physiothérapie régulière. Il est l'un des 15'000 réfugiés de Kakuma dont HI s'occupe.