Aller au contenu principal
 
 

Ukraine

Depuis le 24 février 2022 et le début d’un nouveau conflit de grande ampleur en Ukraine, les principales villes du pays ont subi des bombardements intensifs qui ont fait de nombreuses victimes civiles. Des centaines de milliers de personnes fuient les violences à l’intérieur du pays ou vers les pays voisins.

Des enfants dessinent des situations en présence de mines lors d'une session d'éducation aux risques en Ukraine.

Des enfants dessinent des situations en présence de mines lors d'une session d'éducation aux risques en Ukraine. | © Handicap International

Actions en cours

Suite au déclenchement du conflit militaire le 24 février 2022, nos équipes se sont organisées et interviennent maintenant aux frontières de la Moldavie ainsi que dans plusieurs régions d'Ukraine.
Nous nous concentrons sur la manière dont nous pouvons soutenir les soins aux blessés. Par le biais de partenariats avec d'autres ONG, d’associations d'aide et des centres de santé locaux, nous coordonnons des mesures pour que la population ait accès aux services d'urgence. Nous élaborons également un plan d'urgence sur la meilleure façon de soutenir les hôpitaux.
L’association appelle également à la fin immédiate des hostilités et exige que les civils et les infrastructures civiles soient protégés des effets de la guerre.

HI était déjà intervenue en Ukraine de 2015 à 2017. Elle y menait des actions pour aider les personnes blessées, handicapées ou vulnérables, pour lesquelles l’accès aux services de soins était rendu difficile par le conflit.

L’association avait par ailleurs mené entre octobre 2015 et février 2016  - avec le soutien de l’UNICEF - des sessions d’éducation aux risques posés par les mines et les restes explosifs de guerre auprès des enfants et des adolescents vivant le long de la ligne de contact entre force gouvernementales et indépendantistes.

Paroles du terrain

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies
© HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies

Olga Savchenko est responsable des actions d'éducation aux risques liés aux munitions explosives en Ukraine. Elle nous a rendu visite à Genève à l’occasion de notre commémoration des 25 ans de Broken Chair. Elle témoigne de l’importance de son travail pour la population ukrainienne et de ce représente ce monument.

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine
© HI
Urgence

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine

Notre rapport "Ukraine, where sirens sound day and night : A focus on persons with disabilities and provision of emergency health services”, basé sur les observations de nos équipes sur place, montre que dans les situations de crise ou d'urgence, les personnes handicapées sont plus exposées que les autres aux violences et aux mauvais traitements. Elles ont également plus de difficultés à accéder à l'aide humanitaire. La crise en Ukraine ne fait pas exception.

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine Urgence

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine

À l’occasion des 40 ans de HI, nous vous proposons de découvrir différents témoignages de nos collaborateurs à travers le monde ! Découvrez comment Anna est retournée en Ukraine pour rejoindre notre équipe dans sa ville natale.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Depuis 2014, les forces gouvernementales et les mouvements indépendantistes s’affrontent en Ukraine, entretenant une situation chronique d’insécurité dans plusieurs régions du pays.

Le conflit ukrainien a débuté fin 2013, à la suite de manifestations massives à Kiev et dans d’autres villes du pays qui ont conduit à la destitution du président Ianoukovitch en février 2014.

Opposant les forces gouvernementales aux mouvements indépendantistes des régions du Donbass, les hostilités ont déjà causé près de 10'000 morts et 30'000 blessés, selon le Bureau pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), auxquels s’ajoutent plus de 1,6 million de déplacés internes, selon le ministère de la Politique sociale. Malgré différents cessez-le-feu signés, la situation demeure très tendue le long de la ligne de front, marquée par des accrochages armés quotidiens et par la présence importante de mines.

Nos actions
pays
par pays