Goto main content
 
 

Urgence Gaza : nous identifions les besoins immédiats d'intervention

Urgence
Palestine

L’escalade de violence qui touche de nouveau la bande de Gaza depuis le 11 mai a déjà fait des centaines de morts et plus de 1'200 blessés. Nos équipes interviennent dans la bande de Gaza et identifient les besoins les plus urgents pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables et aux blessés.  

Des Palestiniens évacuent une fillette des décombres d'un immeuble détruit dans le quartier résidentiel de Rimal, dans la ville de Gaza, le 16 mai 2021, après un bombardement israélien massif sur l'enclave contrôlée par le Hamas.

Des Palestiniens évacuent une fillette des décombres d'un immeuble détruit dans le quartier résidentiel de Rimal, dans la ville de Gaza, le 16 mai 2021, après un bombardement israélien massif sur l'enclave contrôlée par le Hamas. | © MAHMUD HAMS/AFP

Nos équipes présentes sur place confirment qu'après l'escalade de violence dans la bande de Gaza, la situation reste critique alors que des bombardements constants peuvent être entendus tout au long de la journée. Laurent Palustran, notre responsable pays explique : 

« Les civils sont les premières victimes de ces nouveaux affrontements. Nous nous inquiétons pour les personnes les plus fragiles, comme les personnes âgées, les personnes handicapées, les femmes isolées… Dans une situation de crise et de conflit, ces personnes sont affectées en premier, parce qu’elles ont des difficultés pour se déplacer, pour aller chercher de l’aide. La bande de Gaza, c’est 3 kilomètres de largeur sur 42 km de longueur avec plus de 2 millions d’habitants. C’est une densité très forte de population. Pour cette raison, dès qu’il y a un conflit, dès qu’il y a des combats, il y a de nombreuses victimes parmi les civils. Les frappes endommagent et détruisent également des maisons et des infrastructures, notamment des hôpitaux et des écoles, ainsi que des routes, des réseaux d'électricité, de gaz et de communication ». 

Laurent Palustran ajoute: « Les personnes âgées, les enfants et les personnes handicapées sont confrontés à de grandes difficultés lorsqu'ils doivent évacuer, s'enregistrer dans un abri ou accéder à de la nourriture et de l'eau. Pour une personne handicapée ou une personne âgée, faire la queue pour obtenir de l’aide peut être particulièrement difficile. Nos équipes se mobilisent pour aider ces populations vulnérables à être évacuées, puis à les amener dans les abris ».

La bande de Gaza est soumise à un blocus depuis plusieurs années, les approvisionnements sont déjà très limités. Avec ces nouveaux affrontements, la situation pourrait s’aggraver très rapidement. Avec des risques de coupures d’électricité si la centrale électrique n’est plus alimentée en carburant, avec des pénuries d’eau également. Et des pénuries de nourriture sont également à craindre.

Pour répondre davantage aux besoins fondamentaux de milliers de personnes qui ont presque tout perdu, nous nous préparons à la distribution de kits d'hygiène et de bons alimentaires. Compte tenu de la persistance et de l'ampleur des bombardements, nous nous inquiétons des risques que peuvent représenter les restes explosifs, même longtemps après les attaques, et particulièrement dans une région aussi densément peuplée. La bande de Gaza est en effet considérée comme l'une des régions les plus densément peuplées du monde. Les éclats d'obus dangereux et les munitions laissés par la guerre représentent une menace permanente pour les civils, notamment les enfants. Cela pourrait nécessiter des séances d'éducation aux risques dans les semaines ou les mois qui suivront ce conflit armé.  
 

« Les populations vulnérables rencontrent le plus de difficultés », conclut Laurent Palustran. « Il est donc absolument nécessaire d'apporter une aide à ces personnes. Elles sont déjà dans une situation de crise chronique depuis des années et elles sont confrontées aujourd’hui à une destruction de leur environnement  ».

Published on: 18 mai 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies
© HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies

Olga Savchenko est responsable des actions d'éducation aux risques liés aux munitions explosives en Ukraine. Elle nous a rendu visite à Genève à l’occasion de notre commémoration des 25 ans de Broken Chair. Elle témoigne de l’importance de son travail pour la population ukrainienne et de ce représente ce monument.

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine
© HI
Urgence

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine

Notre rapport "Ukraine, where sirens sound day and night : A focus on persons with disabilities and provision of emergency health services”, basé sur les observations de nos équipes sur place, montre que dans les situations de crise ou d'urgence, les personnes handicapées sont plus exposées que les autres aux violences et aux mauvais traitements. Elles ont également plus de difficultés à accéder à l'aide humanitaire. La crise en Ukraine ne fait pas exception.

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine Urgence

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine

À l’occasion des 40 ans de HI, nous vous proposons de découvrir différents témoignages de nos collaborateurs à travers le monde ! Découvrez comment Anna est retournée en Ukraine pour rejoindre notre équipe dans sa ville natale.