Goto main content
 
 

Énergie solaire : Dicko œuvre pour un avenir meilleur au Mali

Inclusion Insertion
Mali

Avec notre soutien, Dicko installe et répare des panneaux solaires pour subvenir aux besoins de sa famille.

| © HI

Il est difficile pour les jeunes adultes de trouver un emploi rémunéré au Mali. Jusqu'à un tiers des jeunes sont au chômage dans certaines régions. Nous aidons les jeunes à obtenir une qualification et un appui financier pour lancer leur entreprise. Certains visent à avoir un impact positif sur l'environnement.

Compétences et appui financier

Dicko est un jeune père et un électricien expérimenté. Il explique comment nous l’aidons à réaliser ses ambitions :

« Je souhaitais développer mon entreprise mais je ne pouvais pas accepter de gros chantiers, car je n’étais pas en mesure de financer tout le matériel nécessaire. Après avoir présenté mon plan de développement à Handicap International, j’ai bénéficié d’une formation sur l’installation et la réparation de panneaux solaires, mais aussi d’une subvention pour acheter des équipements. »

Solution solaire

« Je possède des compétences uniques du fait de ma spécialisation dans l’énergie solaire. Je veux contribuer à la commercialisation de matériaux et équipements fonctionnant à l’énergie solaire au Mali, et convaincre les gens d’investir dans les produits solaires. Je rêve de pouvoir embaucher d’autres personnes et lutter ainsi contre le chômage dans ma région. »

L’espoir d’un avenir meilleur malgré de multiples crises

Les difficultés s’accumulent depuis 2012 au Mali. La hausse de la criminalité, l’utilisation d’engins explosifs improvisés (EEI) et la présence de groupes armés faisant usage d’une violence extrême ont poussé des centaines de milliers de personnes à fuir leur domicile. L’accélération du dérèglement climatique (graves inondations et sécheresse intense) a aggravé la crise : près de 7 millions de personnes dépendent aujourd’hui de l’aide humanitaire

Nous avons déjà aidé 50 jeunes Maliens à trouver un emploi dans le secteur de l’énergie solaire. D’ici fin 2021, 3'000 jeunes comme Dicko auront bénéficié de la formation et des ressources dont ils ont besoin pour construire un avenir stable et durable.

Published on: 12 février 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale
© CBM / Hayduk
Inclusion

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale

La Suisse adopte tous les quatre ans sa stratégie de coopération internationale (CI). En juin 2023, le Conseil fédéral a soumis son projet de stratégie de la CI 2025-28 à la consultation publique. Le 22 mai, il a présenté la nouvelle stratégie, mais une chose reste inchangée : les personnes en situation de handicap sont largement ignorées.

« Ma fille peut enfin aller à l'école »
© Infomercial Media / HI
Insertion Réadaptation

« Ma fille peut enfin aller à l'école »

Gina (nom d’emprunt) a 4 ans et vit en Ouganda. La petite fille a une maladie communément appelée « genoux cagneux », ce qui rend la marche douloureuse. Nous l’avons équipée d'orthèses genou-cheville-pied, imprimées en 3D.

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre
©CBM/Hayduk
Inclusion

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre

Le mercredi 15 mai, la Suisse fêtera le dixième anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées. En la ratifiant, la Confédération s'est engagée à mettre pleinement en œuvre les droits des personnes handicapées, y compris dans ses programmes et projets de coopération internationale. Mais cet objectif est encore loin d’être réalisé.