Goto main content
 
 

Guerre en Libye, une crise humanitaire grave oubliée

Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians
Libye

Présente à Tripoli, Misrata et Benghazi, Handicap International (HI) alerte sur les conditions de vie des Libyens au cœur d’une guerre qui s’est intensifiée et complexifiée ces derniers mois en raison d’une multiplication des parties prenantes au conflit et de l’ingérence de puissances étrangères.

HI engagée pour éduquer au danger des mines

HI engagée pour éduquer au danger des mines | | © Till Mayer / HI

« Les Libyens sont profondément marqués par 6 ans de guerre. Les bombardements, les déplacements forcés, l’insécurité liée aux rivalités entre factions armées mais aussi l’inexorable déstructuration de l’économie et de services essentiels comme la santé, l’éducation, etc., ont fini d’épuiser mentalement la population. On observe de plus en plus des signes de détresse : angoisse, dépression, consommation de médicaments, drogue, alcool, etc. et les violences se multiplient. Le traumatisme de la guerre civile touche toute une génération, en particulier les plus jeunes qui n’ont aucune perspective d’avenir », déclare Thomas Calvot, chef de mission de HI Lybie.

Voici quelques faits :

Published on: 3 septembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Broken Chair a 25 ans !
© Basile Barbey / HI
Événement Mobilisation Stop Bombing Civilians

Broken Chair a 25 ans !

Le 18 août 1997, nous installions Broken Chair sur la place des Nations dans le but d’appeler tous les Etats à signer en décembre 1997 à Ottawa, la Convention d’interdiction des mines antipersonnel. 25 ans plus tard, Broken Chair continue d’incarner le cri désespéré mais figne des populations civiles massacrées par toutes les formes de violences armées, et l’obligation faite aux Etats de les protéger.

40 ans d’engagement Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

40 ans d’engagement

Handicap International est née le 19 juillet 1982, dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Notre première opération est lancée pour faire face à l’injustice que vivent des milliers de civils mutilés par l’explosion de mines antipersonnel. 40 années plus tard, notre organisation compte plus de 5’000 collaborateurs qui agissent pour un monde solidaire et inclusif dans une soixantaine de pays. 40 années d’engagement pour accompagner les personnes handicapées, promouvoir le respect de leur dignité et défendre leurs droits fondamentaux.

689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en 2022 en Ukraine : le bilan choquant de l’Observatoire des armes à sous-munitions
© T. Mayer / HI
Mines et autres armes

689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en 2022 en Ukraine : le bilan choquant de l’Observatoire des armes à sous-munitions

Le rapport 2022 de l'Observatoire des armes à sous-munitions fait état de 838 victimes entre janvier 2021 et juillet 2022, dont au moins 689 civils en Ukraine depuis le début de la guerre. La conférence des États parties à la Convention d'Oslo, qui interdit l'utilisation de ces armes, se tiendra du 30 août au 2 septembre prochain à Genève. Nous demandons la condamnation systématique de cette utilisation et que des comptes soient rendus par les responsables de leur utilisation.