Goto main content
 
 

Portrait d'Imran, en Afghanistan

Mines et autres armes Réadaptation
Afghanistan

"Je jouais avec mes amis, j'ai vu quelque chose par terre. Je l'ai touché. Ça explosé." Nous lui avons fourni deux prothèses et des soins en réadaptation pour s'adapter à ses nouvelles jambes.

petit garçon marchant avec deux prothèses aux jambes et s'aidant avec deux barres bleues

Imran pendant une séance de réadaptation au centre de Kandahar | © Ouest France - P. Moyon / HI

L’accident d’Imran

L’accident s’est produit alors qu’Imran jouait avec ses amis sur une colline : 

« Je grimpais sur la colline du village de Kohak avec mes amis. J’ai vu quelque chose d’étrange et quand je l’ai touché, ça a explosé. »

Imran a perdu ses deux jambes.

Notre accompagnement 

Son père l’a emmené à l’hôpital régional de Mirwais où il a été admis pour être opéré. Imran a été amputée des deux jambes. Une fois suffisamment remis, il a été orienté vers notre centre de réadaptation. Au centre de réadaptation, nous lui avons fabriqué deux prothèses. Après l’appareillage, nos physiothérapeutes lui ont appris à marcher. Il a également reçu un fauteuil roulant.

La nouvelle vie d’Imran

Imran peut désormais effectuer les activités habituelles de la vie quotidienne. 

« J’ai l’impression d’avoir retrouvé mes jambes. Je peux à nouveau marcher et jouer avec mes amis. »

Son portrait en vidéo

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mettre fin aux dommages causés aux civils
© HI
Droit Mines et autres armes Prévention

Mettre fin aux dommages causés aux civils

Les États se sont réunis à Oslo pour examiner la mise en œuvre de la déclaration politique contre les bombardements et les pilonnages dans les villes. Les survivants d’armes explosives ont invité les États à agir maintenant.

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe
© M. Itouhar / HI
Réadaptation Urgence

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe

Nous apportons une aide en réadaptation aux victimes du séisme ayant frappé le pays en septembre, à travers la mise en place d’unités mobiles médicales appelées « caravanes ».

Srey Neang : une prothèse pour aller à l’école
© Stephen Rae / HI
Réadaptation Santé

Srey Neang : une prothèse pour aller à l’école

Srey Neang a été amputée de la jambe après avoir été blessée dans l’explosion d’un engin explosif, alors qu’elle avait 4 ans. Nous avons appareillé la petite fille qui peut désormais se rendre chaque jour à l’école à vélo et rêve de devenir médecin.