Goto main content
 
 

Rien ne peut arrêter Prabin !

Inclusion Réadaptation
Népal

Prabin, 6 ans, est né sans la partie inférieure de sa jambe droite. Nos équipes l'ont rencontré il y a 5 ans, au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a progressé à pas de géant.

Petit garçon souriant qui joue au foot

Prabin, 6 ans, joue au foot. | © A.Thapa / HI

"Des premières années difficiles"

Ce n'est qu’après l'accouchement que Sunita, la mère de Prabin, a réalisé que son petit garçon était né sans la partie inférieure de sa jambe droite. Les premières années de Prabin ont été difficiles pour Sunita et sa famille. Ils aimaient leur petit garçon mais leur communauté n'acceptait pas vraiment les enfants handicapés. 

« On avait l’impression que personne ne pouvait nous aider. Jusqu’au jour où un assistant social nous a parlé du service de réadaptation que HI soutient à Biratnagar. Depuis, notre vie a changé. »

Prabin se tient debout avec sa nouvelle prothèse et salue le photographe en souriant. © A.Thapa / HI 

"Je ne savais pas que ce type de services existait"

Prabin n’était âgé que d’un an et demi lorsque sa famille s'est rendue pour la première fois au centre de réadaptation communautaire de notre partenaire local de HI, à Biratnagar. C’est là que Sunita ont rencontré Ambika, orthoprothésiste, pour la première fois. 

« Avant, je ne savais pas du tout que ce type de services existait et mon mari et moi doutions vraiment que notre fils soit capable de marcher un jour. Mais Ambika nous a expliqué comment l'appareillage fonctionnait et comment il pourrait aider Prabin. Elle nous a convaincus. »

 

Prabin marche sur une route avec Ambika, orthoprothésiste. © A.Thapa / HI

Il n'a pas fallu longtemps pour que Prabin se lève et marche avec sa nouvelle jambe. Lorsque Sunita et Prabin sont revenus au centre la fois suivante, le garçon avait déjà réalisé des progrès considérables.

"Aujourd’hui, quand il voit un ballon de football, il ne tient pas en place"

À la grande joie de Sunita, après avoir été équipé de sa prothèse, Prabin a été accepté à l’école du quartier.                 


Prabin étudiant en classe, Népal. © A.Thapa / HI

En voyant Prabin aujourd'hui, personne ne peut se douter qu’il a été un garçon timide : il déborde d'énergie et c'est lui qui assure l’animation en classe.  Prabin est aussi celui qui court le plus vite et qui saute le plus haut à la récréation. Mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est jouer au football. « Aujourd’hui, quand il voit un ballon de football, il ne tient pas en place» rigole Binita, sa professeure.

Published on: 13 mars 2024
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale
© CBM / Hayduk
Inclusion

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale

La Suisse adopte tous les quatre ans sa stratégie de coopération internationale (CI). En juin 2023, le Conseil fédéral a soumis son projet de stratégie de la CI 2025-28 à la consultation publique. Le 22 mai, il a présenté la nouvelle stratégie, mais une chose reste inchangée : les personnes en situation de handicap sont largement ignorées.

« Ma fille peut enfin aller à l'école »
© Infomercial Media / HI
Insertion Réadaptation

« Ma fille peut enfin aller à l'école »

Gina (nom d’emprunt) a 4 ans et vit en Ouganda. La petite fille a une maladie communément appelée « genoux cagneux », ce qui rend la marche douloureuse. Nous l’avons équipée d'orthèses genou-cheville-pied, imprimées en 3D.

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre
©CBM/Hayduk
Inclusion

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre

Le mercredi 15 mai, la Suisse fêtera le dixième anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées. En la ratifiant, la Confédération s'est engagée à mettre pleinement en œuvre les droits des personnes handicapées, y compris dans ses programmes et projets de coopération internationale. Mais cet objectif est encore loin d’être réalisé.