Goto main content
 
 

Vietnam : une application pour dépasser les barrières de la communication

Inclusion Innovation Insertion
Vietnam

Nous avons lancé l’application « Talk Tablet Pro », pour aider les personnes souffrant de troubles de la parole à communiquer avec leur entourage.

© HI

Beaucoup de personnes dans le monde se trouvent dans l’incapacité de communiquer en raison d'un handicap physique ou d'un autre problème de santé. Or, nous savons combien il est important de pouvoir exprimer ses besoins, mais aussi de pouvoir participer à la vie sociale avec les personnes qui nous entourent. 

C’est pourquoi nous avons mis en place un projet de réhabilitation innovant au Vietnam, cofinancé par la fondation suisse Botnar. Ce projet permet aux utilisateurs-trices de se faire comprendre via une application de communication améliorée et alternative (CAA) : la Talk Tablet Pro, basée sur des symboles :

Retrouver la parole grâce à une application

Comme illustré ci-dessus, l’application affiche diverses cases contenant des images et des symboles qui représentent différentes actions, mots ou phrases. L'utilisateur-trice peut ensuite sélectionner ce qu’il veut dire, par exemple : « allons manger » ou « je voudrais aller au parc ». Il lui suffit de taper sur les symboles qui correspondent, c’est la tablette qui se charge ensuite de lire la phrase.

L’application permet ainsi de faire tomber des barrières de communication pour les personnes ayant des difficultés d’élocution. Afin de les aider et de les accompagner, nous avons formé des thérapeutes et des éducateurs spécialisés lors de formations de deux jours.

Une application pour tout le pays

Cette application est utilisée partout au Vietnam afin d’aider les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale ou d'autisme notamment, ou encore les adultes victimes d'un accident vasculaire cérébral ou de traumatismes cérébraux. Nous estimons qu'environ 40’000 enfants du pays pourraient bénéficier de l'application au fil du temps.

« Certaines personnes qui ont le plus besoin d'aide n'ont pas les moyens d’accéder à cette innovation », explique Didier Demey, directeur des opérations de HI au Vietnam. « Grâce à des donateurs, nous avons pu mettre gratuitement à disposition l'application et le matériel nécessaire pour l’utiliser ».

Published on: 21 décembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays le plus pollué au monde par des restes explosifs
© Sara Goldberg / HI
Mines et autres armes Mobilisation

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays le plus pollué au monde par des restes explosifs

Le 27 janvier 2023 marque le 50ème anniversaire des accords de Paix de Paris, qui ont scellé la fin de l'engagement des Etats-Unis dans la guerre du Vietnam. Entre 1964 et 1973, son voisin, le Laos, a été régulièrement bombardé par les avions militaires américains. Le Laos reste encore aujourd’hui le pays le plus pollué au monde par les armes à sous-munitions. Chaque jour, les civils de plus de 10’000 villages courent le risque d'être tués ou blessés par des restes d'explosifs. Depuis 1983, nous soutenons les victimes de restes explosifs.

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité Inclusion

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité

En 2022, nous avons fêté nos 40 ans d'engagement auprès des plus vulnérables. 2022, c'est aussi les 25 ans de la signature du Traité contre les mines et de l'obtention du prix Nobel de la paix. Le combat pour la protection des civils continue avec la signature de la Déclaration politique contre le bombardement des civils. Nos équipes ont aussi fait face aux urgences humanitaires aux côtés des victimes : en Ukraine, au Pakistan suite aux inondations exceptionnelles et à Madagascar face à l'extrême sècheresse. En 2022, grâce à vous, plus de 3 millions de personnes ont bénéficié de nos programmes dans près de 60 pays.

Découvertes de nos projets au Rwanda
© HI
Inclusion Insertion

Découvertes de nos projets au Rwanda

Notre directeur Daniel Suda-Lang ainsi qu’un membre de notre conseil d’administration, Jean-Marc Dougoud se sont rendus au Rwanda pour visiter nos projets en cours sur la thématique de la violence basée sur le genre, l’âge et le handicap. Lors de ce voyage d’une semaine, ils ont eu l’occasion de rencontrer nos équipes locales ainsi que d’échanger avec les bénéficiaires.