Aller au contenu principal
 
 
 

Mines et autres armes 

Désarmement, déminage, protection des civils, #StopBombingCivilians.

30 civils sont tués ou blessés chaque jour par des armes explosives. Handicap International démine les terres, assiste les victimes et mène des campagnes de prévention auprès des populations locales et des Etats.

 

Notre rôle

1. Éducation aux risques

Nos équipes travaillent main dans la main avec les communautés locales pour sensibiliser les habitants aux risques des munitions non explosées afin de réduire les accidents.

2. Déminage et dépollution

Nos équipes de déminage ont pour mission de redonner aux populations locales la liberté de vivre, en toute sécurité.

3. Assistance aux victimes

Nous accompagnons durablement les survivants d’armes explosives, ainsi que leur famille et leur communauté, dans un processus d’inclusion qui comprend une assistance médicale, l’accès à des activités sociales, éducatives, professionnelles, sportives, civiques et culturelles. Nous appuyions également les gouvernements pour la mise en place de politiques publiques en faveur des victimes de mines, en accord avec les obligations des traités internationaux.

4. Engagement politique 

Nous assurons le suivi de la mise en œuvre des traités de désarmement existants concernant les mines et les armes à sous-munitions, pour amener les États membres à s'acquitter de leurs obligations d’interdire leur utilisation. Nous plaidons également depuis 2015, avec le collectif INEW, pour l'adoption et la mise en application par les Etats d'une déclaration politique destinée à encadrer l’usage des armes explosives en zones peuplées.

5. Notre campagne #StopBombingCivilians 

Stop Bombing Civilians sensibilise la population et la classe politique au désastre humanitaire posé par l’utilisation des armes explosives en zones urbaines. Nous appelons les suisses à signer notre pétition internationale, déjà ralliée par plus de 500'000 personnes, et interpellons les parlementaires pour un engagement fort de la Suisse dans ce combat.

 


Nous innovons : le déminage par drone

Nos équipes au Tchad ont testé l’utilisation de drones pour accélérer le déminage et le retrait de restes explosifs de guerre. Une nouvelle méthode innovante qui permet de détecter en quelques minutes plutôt qu’en plusieurs semaines pour rendre plus rapidement les terres à la population :

 


Votre don en action

51

​​​​​​​CHF

Vous participez au financement de l’éducation aux risques pour 10 personnes.

203

CHF 

Vous participez au financement du déminage de 100 m2 de terre.

1'073

CHF

Vous participez au financement d’un drone de détection.


Pays d'intervention​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 Découvrez en cliquant sur la carte interactive, les 35 projets en lien avec les armes explosives  que nous menons dans 18 pays.



Chiffres clés ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

35

projets dans

18

pays​​​​​​​​​​​​​​

 ​​​​​123   

pays concernés par le fléau des armes explosives depuis 2011​​​​​​​

30

civils sont tués ou blessés chaque jour par des armes explosives​​​​​​​​​​​​​​

90%

des victimes de bombardements sont des civils​​​​​​​​​​​​​​



Vidéo du terrain​​​​​​​​​​​​​​

Découvrez notre action de déminage en Colombie




Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

40 ans d’engagement Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

40 ans d’engagement

Handicap International est née le 19 juillet 1982, dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Notre première opération est lancée pour faire face à l’injustice que vivent des milliers de civils mutilés par l’explosion de mines antipersonnel. 40 années plus tard, notre organisation compte plus de 5’000 collaborateurs qui agissent pour un monde solidaire et inclusif dans une soixantaine de pays. 40 années d’engagement pour accompagner les personnes handicapées, promouvoir le respect de leur dignité et défendre leurs droits fondamentaux.

689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en 2022 en Ukraine : le bilan choquant de l’Observatoire des armes à sous-munitions
© T. Mayer / HI
Mines et autres armes

689 civils victimes d’attaques aux armes à sous-munitions en 2022 en Ukraine : le bilan choquant de l’Observatoire des armes à sous-munitions

Le rapport 2022 de l'Observatoire des armes à sous-munitions fait état de 838 victimes entre janvier 2021 et juillet 2022, dont au moins 689 civils en Ukraine depuis le début de la guerre. La conférence des États parties à la Convention d'Oslo, qui interdit l'utilisation de ces armes, se tiendra du 30 août au 2 septembre prochain à Genève. Nous demandons la condamnation systématique de cette utilisation et que des comptes soient rendus par les responsables de leur utilisation.

Portrait d'Imran, en Afghanistan Mines et autres armes Réadaptation

Portrait d'Imran, en Afghanistan

"Je jouais avec mes amis, j'ai vu quelque chose par terre. Je l'ai touché. Ça explosé." HI lui a fourni deux prothèses et des soins en réadaptation pour s'adapter à ses nouvelles jambes.