Goto main content
 
 

Armes explosives en zones peuplées: stop bombing civilians!

Mines et autres armes Stop Bombing Civilians
Afghanistan Irak Ukraine Yémen

Rendu public le 15 mai, un rapport sur l’utilisation des armes explosives dans le monde pointe les conséquences désastreuses pour les populations civiles. Handicap International (HI) poursuit son combat contre cette pratique barbare et invite le public à signer sa pétition en ligne.

Ali et son petit frère Mohammed

Ali et son petit frère Mohammed | (c) N Matelle / Handicap International

Action on Armed Violence (AOAV) a publié le 15 mai 2017 son sixième rapport annuel sur l'utilisation des armes explosives (en anglais). AOAV est membre du Réseau international sur les armes explosives (INEW), une coalition d'ONG cofondée par HI pour plaider contre l'utilisation d’armes explosives en zones peuplées. Celles-ci ont des conséquences désastreuses sur les populations civiles dans les conflits actuels en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Ukraine, au Yémen…

Selon ce dernier rapport, 45'624 personnes ont été tuées ou blessées par des armes explosives en 2016. 70 % des victimes étaient des civils. Quand les armes explosives sont utilisées dans des zones peuplées, les civils représentent 92 % des victimes.

Anne Héry, Directrice du plaidoyer à HI: "Les tirs d'artillerie et les bombardements indiscriminés, parfois même délibérés, ont tué plus de 30 000 civils en 2016. Voilà l'effroyable réalité des conflits en cours. Les parties prenantes aux conflits doivent respecter le Droit international humanitaire et mieux protéger les civils des ravages provoqués par ces armes. Il est urgent que la communauté internationale œuvre pour un engagement politique en la matière."

 

HI en campagne contre le bombardement des civils 

L’association mène depuis plusieurs mois une campagne pour dénoncer l’utilisation des armes explosives en zones peuplées, une pratique tristement courante dans les conflits actuels.

Notre objectif: collecter un million de signatures de pétition dans le monde pour une remise aux décideurs politiques en septembre 2018. Rejoignez notre combat contre la barbarie ! 

Published on: 19 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Broken Chair a 25 ans !
© Basile Barbey / HI
Événement Mobilisation Stop Bombing Civilians

Broken Chair a 25 ans !

Le 18 août 1997, nous installions Broken Chair sur la place des Nations dans le but d’appeler tous les Etats à signer en décembre 1997 à Ottawa, la Convention d’interdiction des mines antipersonnel. 25 ans plus tard, Broken Chair continue d’incarner le cri désespéré mais figne des populations civiles massacrées par toutes les formes de violences armées, et l’obligation faite aux Etats de les protéger.

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine Urgence

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine

À l’occasion des 40 ans de HI, nous vous proposons de découvrir différents témoignages de nos collaborateurs à travers le monde ! Découvrez comment Anna est retournée en Ukraine pour rejoindre notre équipe dans sa ville natale.

40 ans d’engagement Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

40 ans d’engagement

Handicap International est née le 19 juillet 1982, dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Notre première opération est lancée pour faire face à l’injustice que vivent des milliers de civils mutilés par l’explosion de mines antipersonnel. 40 années plus tard, notre organisation compte plus de 5’000 collaborateurs qui agissent pour un monde solidaire et inclusif dans une soixantaine de pays. 40 années d’engagement pour accompagner les personnes handicapées, promouvoir le respect de leur dignité et défendre leurs droits fondamentaux.