Goto main content
 
 

Nouveau directeur chez Handicap International Suisse

Événement
Suisse

Daniel Suda-Lang est notre nouveau directeur chez Handicap International Suisse à compter du 1er février 2021. Il remplace Marco Kirschbaum qui occupait cette fonction depuis 2018.

| © HI

Spécialiste en management de projets sociaux et d’équipes pluridisciplinaires, et après plus de dix ans d’expériences dans le domaine de l’inclusion sociale et professionnelle de personnes vulnérables, Daniel était depuis 2020 notre responsable des financements institutionnels et fondations.

Natif du canton de Bâle-Campagne et vivant à Genève depuis 1998, ce père de trois enfants, passionné du développement durable, est un grand défenseur du droit humain et de l’environnement. C’est tout naturellement que notre Conseil d’administration, présidé par Christophe Wilhelm, du cabinet Wilhelm Gilliéron avocats, lui a confié les rênes de l’organisation.

« C’est un honneur pour moi de prendre la direction de cette organisation engagée dans l’inclusion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap et de grande vulnérabilité. De nombreux défis sont à relever, en particulier en cette période de pandémie. Ensemble avec mon équipe, nous avons à coeur de mener à bien notre mission sociale d’inclure les personnes handicapées dans tous les aspects de la vie sociale, en particulier dans le champ de l’aide humanitaire.

2021 sera une étape très importante dans notre combat pour mettre fin aux bombardements des civils dans les zones en conflits. Nous allons ouvrir à la signature des Etats une déclaration politique internationale forte qui prévoit une meilleure protection des civils contre les armes explosives dans les régions peuplées. Nous travaillons étroitement avec plusieurs parlementaires pour faire prendre conscience au gouvernement que son choix de privilégier les activités militaires au détriment des populations civiles sera catastrophique ».

Published on: 2 février 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

25 ans du traité d’Ottawa : La lutte contre les mines antipersonnel se poursuit Droit Événement

25 ans du traité d’Ottawa : La lutte contre les mines antipersonnel se poursuit

Il y a 25 ans, l'adoption du traité d'interdiction des mines - dit traité d'Ottawa - a marqué une victoire diplomatique sans précédent contre cette arme des lâches. Le traité a entraîné une baisse du nombre de victimes, la destruction de millions de mines et laisse espérer la fin de leur utilisation. Depuis 2014, l'utilisation des mines a fait sa réapparition dans les conflits, avec une augmentation conséquente du nombre de victimes. De nouveaux défis sont apparus, avec l'utilisation croissante d'engins explosifs improvisés et une contamination étendue dans les zones de guerre. Le 25e anniversaire du traité d'Ottawa est l'occasion d'exhorter les États à intensifier leurs efforts et à mettre un terme définitif à l'utilisation des mines antipersonnel.

Un don pour Handicap International sur Shopdonation
© Adobe Stock
Événement

Un don pour Handicap International sur Shopdonation

Faire ses achats en ligne pour les fêtes en faisant un don ? C’est possible et gratuit grâce à ShopDonation ! 

La Suisse s’engage contre les bombardements urbains
(c) HI
Stop Bombing Civilians

La Suisse s’engage contre les bombardements urbains

Le 18 novembre aura lieu la Conférence de Dublin : les Etats adopteront un accord international qui améliorera considérablement la protection des civils contre les bombardements urbains. Nous félicitons la Suisse qui sera présente à ce rendez-vous et approuvera cet accord. Une victoire pour la société civile, pour notre organisation, sur ce combat que nous menons depuis quelques années.