Goto main content
 
 

Déminage sous-marin : rendre accès à l'eau potable en Syrie

Mines et autres armes
Syrie

Nos équipes localisent, identifient et éliminent les bombes, les roquettes, les mines, toutes les armes explosives sous l’eau, à Raqqa. Grâce à ces opérations, les habitants ont de nouveau accès à l'eau potable.

Déminage sous-marin

Photos illustrant au quotidien nos opérations de déminage sous-marin à Raqqa. | © HI

La contamination en Syrie

Après plus d'une décennie de conflit, de sécheresse et d'épreuves, les habitants du Nord-Est de la Syrie vivent quotidiennement dans des zones polluées par des engins explosifs. Beaucoup tombent malades ou meurent à cause du manque d'eau potable.

Le conflit en cours et des années de négligence ont décimé les infrastructures hydriques dans toute la Syrie. Tout effort de réparation est entravé par des munitions explosives abandonnées, qui n'ont pas fonctionné comme prévu ou qui ont été jetées dans les nombreux fleuves, lacs et cours d'eau.

Les Syriens ont dû s'adapter. Ils dépendent beaucoup aujourd’hui des puits privés, de l'eau en bouteille ou transportée par camion, ou même de l'eau non traitée des rivières.

Bien que les organisations humanitaires s'efforcent de fournir de l'eau propre, une grande partie de la population n'a qu'un accès limité à l'eau potable.

Notre première mission sous-marine

Notre première mission de dépollution sous-marine a été menée en début d’année de la station de traitement des eaux de Tabqa près de Raqqa. La station aurait été détenue par le Mouvement Etat Islamique jusqu'en 2016, subissant des dommages considérables. Elle est depuis fortement contaminée par des armes explosives.

Cette contamination était présente à la fois en surface et dans l'eau et avait empêché la station d'être réparée et utilisée. Nous avons évalué que les engins explosifs, en particulier les détonateurs qui pénètrent dans les conduites d'eau, présentaient un risque important pour les pompes, la station d'épuration et les personnes.

La dépollution de la station d'épuration de Tabqa a eu un impact positif pour 20'000 habitants directement et près de 67'000 familles indirectement vivant dans la ville de Raqqa et ses environs, ainsi que sur 6000 familles déplacées à l'intérieur du pays, soit un total de 450'000 personnes.

En 9 jours, nos équipes ont nettoyé 12'975 m2, en retirant près de 689 engins explosifs et allant jusqu’à 4 mètres de profondeur.

L'opération menée avec succès démontre l'engagement de l'organisation à améliorer la vie des personnes dans le besoin et à créer des communautés plus sûres. Le résultat du nettoyage de la station d'eau de Tabqa met en lumière l'impact que peut avoir le travail d'organisations telles que la nôtre, inspirant d'autres personnes à s'impliquer et à soutenir leurs efforts pour faire du monde un endroit meilleur pour tous.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

Kira, Storm, Fisti et Tini : rencontrez nos nouveaux collègues démineurs au Sénégal
© A. Stachurski / HI
Mines et autres armes

Kira, Storm, Fisti et Tini : rencontrez nos nouveaux collègues démineurs au Sénégal

La truffe au vent et l’œil pétillant, les quatre chiens s’entraînent dans la végétation luxuriante de Casamance. Bientôt, ils démineront aux côtés de notre équipe.