Goto main content
 
 

Famine imminente à Madagascar : nous fournissons une aide d'urgence

Urgence
Madagascar

À cause de la pire sécheresse depuis 40 ans, le sud de Madagascar connaît des niveaux catastrophiques d'insécurité alimentaire. Sur une population de 2,8 millions de personnes, plus de la moitié a besoin d'une aide humanitaire. Nous soutenons les familles et les enfants malnutris à risque. Plus de 1’000 ménages ont déjà été aidés.

Notre équipe distribue des paniers de nourriture aux personnes touchées par l'insécurité alimentaire dans le sud de Madagascar, 2021.

Notre équipe distribue des paniers de nourriture aux personnes touchées par l'insécurité alimentaire dans le sud de Madagascar, 2021. | © HI / 2021

Les femmes, les enfants et les personnes handicapées sont particulièrement touchés. Les familles doivent strictement rationner leurs repas et beaucoup disent se nourrir d'insectes, de feuilles de cactus ou même de cuir pour surmonter la faim extrême. À l'approche de la "période de soudure" (la période avant la récolte), et alors qu'une récente invasion de criquets a épuisé les rares récoltes restantes, le nombre de personnes à risque devrait doubler si une aide n'est pas fournie d'urgence.

Distribution de nourriture

Notre équipe facilite l'accès à la nourriture, en ciblant spécifiquement les personnes handicapées ou vulnérables. En temps de crise, les personnes handicapées sont parmi les plus touchées. Depuis le mois d’août, 1’086 ménages ont reçu une assistance comprenant des transferts d'argent, des bons d'achat et des paniers alimentaires composés de produits de base tels que du riz, des pois, de l'huile et du sel. Ces efforts se poursuivront avec une deuxième vague de distributions.

Prévenir les conséquences de la malnutrition

La malnutrition et la dénutrition provoque chez les enfants de moins de 5 ans un retard de croissance et de développement. À Madagascar, la malnutrition aiguë sévère (MAS) touche un enfant sur quatre, un chiffre qui augmente avec l'aggravation de la crise. La MAS peut entraîner des difficultés dans le développement d'aptitudes motrices telles que ramper, s'asseoir et saisir des objets, ou être responsable d'hypotonie, un trouble qui affecte le contrôle des nerfs par le cerveau. S'ils ne sont pas correctement pris en charge, ces retards de développement se consolident avec le temps et deviennent des handicaps à vie.

Nos équipes dans la région ont identifié plus de 800 enfants ayant besoin d'un soutien nutritionnel et d'une thérapie physique pour faciliter une croissance et un développement normaux et prévenir le handicap. Nous avons également identifié des acteurs locaux qui seront formés à la thérapie de stimulation de la petite enfance pour permettre aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère de maintenir leur prise de poids, leur croissance et un développement cognitif normaux.

Published on: 6 octobre 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L’importance de la réadaptation en temps de guerre
© S. Hejji - HQ / HI
Urgence

L’importance de la réadaptation en temps de guerre

De retour à Genève après une mission à Gaza en mars avec Handicap International, j’ai été ébranlée par ce que j’ai vu : la situation est catastrophique. Sans une aide humanitaire conséquente et inclusive, le nombre de personnes en situation de handicap va augmenter de manière significative. 

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza
© Handicap International
Urgence

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza

Handicap International/Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de notre collègue, Muna, et de toute sa famille après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin. Muna, travailleuse sociale dévouée, aidait des centaines de familles et d'enfants déplacés, y compris des enfants handicapés. Cet incident tragique marque la deuxième perte d'un membre du personnel de HI depuis le 7 octobre, après un autre incident survenu en décembre 2023, lorsqu'une autre collègue et ses quatre enfants ont été tués à Nuseirat, dans la bande de Gaza.

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire
© HI
Urgence

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire

STATEMENT : Malgré les appels répétés de chefs d'État, de représentants des Nations unies et des ONG humanitaires à Israël pour qu'il s'abstienne d'étendre son offensive terrestre à Rafah, les troupes israéliennes sont entrées dans le gouvernorat le 7 mai. Plus de 1,5 million de personnes, dont 600'000 enfants, sont gravement menacées ; plus de 450'000 Palestiniens ont fui Rafah depuis qu’Israël a émis des « ordres d’évacuation » illégaux le 6 mai. Alors que l’armée israélienne a déjà pris le contrôle de zones urbaines à l’intérieur de Rafah, l’émission de nouveaux « ordres d’évacuation » le 11 mai prépare le terrain pour une nouvelle avancée de l’invasion militaire, qui conduira à l’effondrement total des services vitaux. L’offensive militaire israélienne a interrompu l’accès de l’aide à Gaza par les points de passage de Rafah et de Kerem Shalom/Karm Abu Salem.