Goto main content
 
 

HI aide des milliers de Vénézuélien-ne-s réfugié-e-s en Colombie

Santé Urgence
Colombie

La Colombie accueille plus de 1,8 millions de réfugié-e-s venu-e-s du Venezuela. Présents sur place, nous leur apportons appui psychologique ou accès aux services de santé, tout en favorisant une entente pacifique entre les différentes communautés.

Mission d'évaluation menée par nos équipes à la Guajira, en Colombie, relative aux besoins des migrants vénézuéliens.

Mission d'évaluation menée par nos équipes à la Guajira, en Colombie, relative aux besoins des migrants vénézuéliens. | © HI

Nous aidons plus de 2’000 Vénézuélien-e-s à Medellín, en collaboration avec la Mairie. Nos équipes leur apportent des sessions psychologiques individuelles et collectives et les aident à réaliser leurs démarches juridiques leur permettant d’avoir accès  à des soins. Notre association organise aussi des activités sportives et culturelles afin de renforcer la cohésion sociale et l’insertion socioculturelle des Vénézuélien-ne-s à Medellín. Nous menons des activités similaires à Bogota et à Barranquilla (côte Atlantique).

Au niveau national, nous formons 30 membres d’autres organisations afin qu’ils tiennent compte des plus vulnérables dans la mise en place des projets liés à l’accueil des Vénézuélien-ne-s.  

Dans ce contexte spécifique du Covid-19, nos équipes ont continué une partie de leurs activités dans le centre de Maicao. Nos psychologues mènent des séances à distance, grâce à des vidéos et à l’usage de Whatsapp. Nos équipes ont aussi sensibilisé les familles afin de les aider à se protéger de l’épidémie.  

Soutien psychologique et réadaptation

Depuis avril 2019, nous menons des activités de soutien psychologique auprès d’environ 4'000 personnes dans le centre de transit du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) de Maicao.

Nous menons également des séances de réadaptation auprès de 400 personnes (personnes handicapées, âgées, populations indigènes, etc.), apportons un soutien technique (formations, etc.) aux organisations de réadaptation locales et organisons des activités de cohésion sociale (activités sportives, etc.) entre Colombien-ne-s et Vénézuélien-ne-s afin de favoriser une entente pacifique entre les différentes communautés.

Depuis 2013, le Venezuela fait face à la plus sévère crise économique, politique et sociale que le pays ait connue. L’accès des populations aux soins de santé, aux infrastructures sanitaires et à la nourriture a fortement diminué, et les besoins des familles fragilisées par cette longue crise sont considérables. Au moins 4.7 millions de Vénézuélien-ne-s ont fui dont près d’1,8 million sont réfugié-e-s en Colombie, et 1 million au Pérou.

Published on: 30 octobre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Colombie : le déminage à Chaparral fait naître de nouveaux espoirs
© J. M. Vargas/HI
Mines et autres armes

Colombie : le déminage à Chaparral fait naître de nouveaux espoirs

Depuis octobre 2021, nous menons des opérations de déminage humanitaire dans El Cañón de Las Hermosas en Colombie. Grâce à notre travail d’enquête et aux opérations de déminage, les communautés pourront réutiliser leurs terres agricoles et pastorales.

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies
© HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies

Olga Savchenko est responsable des actions d'éducation aux risques liés aux munitions explosives en Ukraine. Elle nous a rendu visite à Genève à l’occasion de notre commémoration des 25 ans de Broken Chair. Elle témoigne de l’importance de son travail pour la population ukrainienne et de ce représente ce monument.

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine
© HI
Urgence

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine

Notre rapport "Ukraine, where sirens sound day and night : A focus on persons with disabilities and provision of emergency health services”, basé sur les observations de nos équipes sur place, montre que dans les situations de crise ou d'urgence, les personnes handicapées sont plus exposées que les autres aux violences et aux mauvais traitements. Elles ont également plus de difficultés à accéder à l'aide humanitaire. La crise en Ukraine ne fait pas exception.