Goto main content
 
 

HI fabrique des visières 3D pour les soignants en première ligne contre la Covid-19 en Ouganda

Innovation Santé
Ouganda

En Ouganda, nous utilisons l’impression 3D pour produire des visières de protection destinées aux professionnels de santé.

Disan, à gauche, (technicien d’impression 3D de HI) présente une visière 3D à Arua, en Ouganda

Disan, à gauche, (technicien d’impression 3D de HI) présente une visière 3D à Arua, en Ouganda | © HI

Utilisation de l’impression 3D chez HI

En 2019, nous avons lancé un projet innovant dans le nord de l’Ouganda, utilisant des scanners et des imprimantes 3D pour fournir aux réfugiés des attelles de jambe sur mesure.

Ce sont ces imprimantes qui sont utilisées pour la production de visières de protection. 

Face à la pénurie de matériel, HI développe la production de visières de protection par impression 3D

En mars 2020, l'équipe spéciale nationale ougandaise chargée de la lutte contre la Covid-19 a déploré une grave pénurie d’équipements de protection individuelle (EPI) pour le personnel de santé qui se trouve en première ligne dans la lutte contre la Covid. Seule alternative à ce moment : faire appel à la générosité des entreprises et des organisations capables de produire localement des EPI. 

Disan, notre technicien d’impression 3D, explique comment nous avons utilisé cette technologie pour pallier au manque de matériel : 

" La pénurie de visières de protection menaçait la sécurité des professionnels de santé qui testaient et traitaient les patients Covid à l’hôpital, posant une difficulté supplémentaire à ces travailleurs courageux. En collaboration avec nos partenaires locaux, CORSU et Skymac, nous avons élaboré un modèle numérique d’impression et un processus de fabrication. 

Le bandeau est la partie de la visière compatible avec une impression 3D. Le filament plastique que nous utilisons permet de créer un objet léger, flexible et résistant, prêt à être monté, en tout juste 4 heures et demi. 

Au mois d’août, nous avons fait don d’un premier lot de 50 visières de protection à l’équipe spéciale nationale chargée de la lutte contre la Covid-19 au sein du ministère de la Santé. Ce moment m’a touché personnellement, car j’ai vu les compétences acquises durant ma formation contribuer à la réponse de mon pays à la crise sanitaire."

Nous prévoyons de continuer à produire des visières de protection parallèlement aux attelles destinées aux bénéficiaires des services de réadaptation. Le besoin d’EPI est particulièrement marqué dans les camps de réfugiés du district d’Arua, où le projet d’appareillage est mis en œuvre.

Prix Horizon pour innovation

En septembre 2020, le Conseil européen de l’innovation nous a décerné le prix « Horizon » pour l’utilisation de technologies innovantes et de la télémédecine aux fins de réadaptation physique et fonctionnelle. La dotation de 1 million d’euros contribuera à de futures innovations d’envergure.

Published on: 11 novembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

Être physio, c’est exercer un métier qui vous pousse chaque jour à faire de votre mieux
© Crolle Agency / HI
Réadaptation

Être physio, c’est exercer un métier qui vous pousse chaque jour à faire de votre mieux

Paul Lokiru, 32 ans, travaille comme physiothérapeute dans le nord-ouest de l’Ouganda. Pour lui, la physiothérapie permet de prendre soin et d’aider les personnes qui sont vraiment dans le besoin. Découvrez son quotidien au contact des populations réfugiées.

Notre rapport d’activité 2022 est disponible !
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Mobilisation Santé

Notre rapport d’activité 2022 est disponible !

Notre rapport d’activité 2022 revient sur les temps forts de cette année. Catastrophes naturelles, conflits armés ou crises chroniques, nous sommes plus que jamais présents auprès des plus vulnérables. En 2022 notre organisation est venue en aide à 2’552'100 de bénéficiaires à travers le monde et ce notamment grâce à vous !