Accès direct au contenu
 
 

L'équipe d'urgence de HI arrive en Haïti

Urgence
Haïti

Les membres de notre équipe d'évaluation d'urgence expliquent l'importance d'une préparation complète avant l'intervention, même dans un contexte d'urgence. 

Anissa et Clément, membres de l'équipe d'urgence de HI, devant le camp de HI à l'extérieur des Cayes après le tremblement de terre en Haïti. Août 2021.

Le campement de HI aux Cayes | © R. Crews / HI

Une équipe HI d'intervention d'urgence 

Une équipe d'intervention d'urgence de HI a atterri à Port-au-Prince le 19 août pour effectuer une évaluation complète des besoins des régions les plus touchées par le récent tremblement de terre en Haïti. L’équipe est composée d'un responsable de zone d'urgence, d'un spécialiste de la réadaptation/de la santé mentale et du soutien psychosocial, d'un technicien logistique et d'un agent de communication. Ils ont rejoint le personnel du programme, présent en Haïti depuis 2008, déjà impliqué dans la préparation de la réponse de HI depuis le tremblement de terre du samedi 14 août.

Objectif : évaluation des besoins

Le vendredi 20 août, l’équipe s’est déplacées vers les Cayes (au sud de Haïti) pour évaluer les besoins des personnes les plus touchées par la catastrophe, élaborer un plan d'intervention afin de répondre aux besoins et faciliter l'aide.

Virginie Duclos, notre responsable de de la réadaptation physique et fonctionnelle d'urgence, explique l'importance de cette phase l'intervention d'urgence : « On pense souvent qu'urgence signifie immédiateté. En réalité, si nous voulons fournir des soins de qualité, complets et adaptés aux personnes et à la situation spécifique, beaucoup de premières étapes doivent avoir lieu. Les choses vont très vite, mais il est essentiel de comprendre les besoins avant d'agir. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de la réadaptation : des services précipités ou inadaptés peuvent facilement aggraver la situation. »

L’importance de la collaboration 

Nos deux spécialistes de la réadaptation ont visité plusieurs hôpitaux des Cayes le samedi 21 août afin d'évaluer les besoins essentiels des blessés. En rencontrant des blessés qui reçoivent un traitement médical, nous définissons exactement quels types de services seront nécessaires à court et à long terme, et le volume de personnes dans le besoin.  

« Nous devons également garder à l'esprit les communautés que nous servons et travailler dans leur intérêt. Cela signifie collaborer avec le ministère de la santé local et la société civile, se présenter aux autorités locales dès notre arrivée, et travailler ensemble. Cela nécessite des rencontres individuelles avec les administrateurs des hôpitaux qui peuvent nous faire part de leurs besoins, et non l'inverse.  En travaillant ensemble, nous pouvons construire une réponse plus durable et adaptée aux personnes qui ont si désespérément besoin de notre aide. »  Anissa Bouachria, notre Responsable de zone urgence.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

100 jours de chaos à Gaza : les personnes handicapées privées de tout
© HI
Urgence

100 jours de chaos à Gaza : les personnes handicapées privées de tout

Plus de 400'000 personnes handicapées sont confrontées à d'énormes difficultés pour survivre à l'horreur.