Accès direct au contenu
 
 

L'équipe d'urgence de HI arrive en Haïti

Urgence
Haïti

Les membres de notre équipe d'évaluation d'urgence expliquent l'importance d'une préparation complète avant l'intervention, même dans un contexte d'urgence. 

Anissa et Clément, membres de l'équipe d'urgence de HI, devant le camp de HI à l'extérieur des Cayes après le tremblement de terre en Haïti. Août 2021.

Le campement de HI aux Cayes | © R. Crews / HI

Une équipe HI d'intervention d'urgence 

Une équipe d'intervention d'urgence de HI a atterri à Port-au-Prince le 19 août pour effectuer une évaluation complète des besoins des régions les plus touchées par le récent tremblement de terre en Haïti. L’équipe est composée d'un responsable de zone d'urgence, d'un spécialiste de la réadaptation/de la santé mentale et du soutien psychosocial, d'un technicien logistique et d'un agent de communication. Ils ont rejoint le personnel du programme, présent en Haïti depuis 2008, déjà impliqué dans la préparation de la réponse de HI depuis le tremblement de terre du samedi 14 août.

Objectif : évaluation des besoins

Le vendredi 20 août, l’équipe s’est déplacées vers les Cayes (au sud de Haïti) pour évaluer les besoins des personnes les plus touchées par la catastrophe, élaborer un plan d'intervention afin de répondre aux besoins et faciliter l'aide.

Virginie Duclos, notre responsable de de la réadaptation physique et fonctionnelle d'urgence, explique l'importance de cette phase l'intervention d'urgence : « On pense souvent qu'urgence signifie immédiateté. En réalité, si nous voulons fournir des soins de qualité, complets et adaptés aux personnes et à la situation spécifique, beaucoup de premières étapes doivent avoir lieu. Les choses vont très vite, mais il est essentiel de comprendre les besoins avant d'agir. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de la réadaptation : des services précipités ou inadaptés peuvent facilement aggraver la situation. »

L’importance de la collaboration 

Nos deux spécialistes de la réadaptation ont visité plusieurs hôpitaux des Cayes le samedi 21 août afin d'évaluer les besoins essentiels des blessés. En rencontrant des blessés qui reçoivent un traitement médical, nous définissons exactement quels types de services seront nécessaires à court et à long terme, et le volume de personnes dans le besoin.  

« Nous devons également garder à l'esprit les communautés que nous servons et travailler dans leur intérêt. Cela signifie collaborer avec le ministère de la santé local et la société civile, se présenter aux autorités locales dès notre arrivée, et travailler ensemble. Cela nécessite des rencontres individuelles avec les administrateurs des hôpitaux qui peuvent nous faire part de leurs besoins, et non l'inverse.  En travaillant ensemble, nous pouvons construire une réponse plus durable et adaptée aux personnes qui ont si désespérément besoin de notre aide. »  Anissa Bouachria, notre Responsable de zone urgence.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L’importance de la réadaptation en temps de guerre
© S. Hejji - HQ / HI
Urgence

L’importance de la réadaptation en temps de guerre

De retour à Genève après une mission à Gaza en mars avec Handicap International, j’ai été ébranlée par ce que j’ai vu : la situation est catastrophique. Sans une aide humanitaire conséquente et inclusive, le nombre de personnes en situation de handicap va augmenter de manière significative. 

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza
© Handicap International
Urgence

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza

Handicap International/Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de notre collègue, Muna, et de toute sa famille après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin. Muna, travailleuse sociale dévouée, aidait des centaines de familles et d'enfants déplacés, y compris des enfants handicapés. Cet incident tragique marque la deuxième perte d'un membre du personnel de HI depuis le 7 octobre, après un autre incident survenu en décembre 2023, lorsqu'une autre collègue et ses quatre enfants ont été tués à Nuseirat, dans la bande de Gaza.

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire
© HI
Urgence

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire

STATEMENT : Malgré les appels répétés de chefs d'État, de représentants des Nations unies et des ONG humanitaires à Israël pour qu'il s'abstienne d'étendre son offensive terrestre à Rafah, les troupes israéliennes sont entrées dans le gouvernorat le 7 mai. Plus de 1,5 million de personnes, dont 600'000 enfants, sont gravement menacées ; plus de 450'000 Palestiniens ont fui Rafah depuis qu’Israël a émis des « ordres d’évacuation » illégaux le 6 mai. Alors que l’armée israélienne a déjà pris le contrôle de zones urbaines à l’intérieur de Rafah, l’émission de nouveaux « ordres d’évacuation » le 11 mai prépare le terrain pour une nouvelle avancée de l’invasion militaire, qui conduira à l’effondrement total des services vitaux. L’offensive militaire israélienne a interrompu l’accès de l’aide à Gaza par les points de passage de Rafah et de Kerem Shalom/Karm Abu Salem.