Goto main content
 
 

Premier rapport mondial sur les bombardements et le pilonnage des villes : augmentation de 83 % des victimes civiles depuis 2021

Mines et autres armes Stop Bombing Civilians
International

Avec nos partenaires du Réseau International sur les armes explosives (INEW) nous publions aujourd’hui le rapport de l’Observatoire des armes explosives intitulé : « 2021-2022 : Deux années de dommages causés aux civils par l'utilisation des armes explosives ». Il s'agit du premier rapport mondial sur les bombardements et le pilonnage des villes. Sa publication intervient six mois après la conférence de Dublin, au cours de laquelle 83 États, dont la Suisse, ont signé un accord international visant à mettre fin aux dommages et aux souffrances causés aux civils par ces pratiques.

Photo de bâtiments détruits avec des gravas avec une grue au milieu

Vie quotidienne parmi les bâtiments détruits de la vieille ville de Mossoul en octobre 2022 | © T. Nicholson / HI

Les civils, principales victimes des armes explosives

En 2022, le rapport constate une augmentation de 83 % des victimes civiles de l'utilisation des armes explosives depuis 2021 (19’473, dont 11’102 civils). Cette augmentation significative est due à l'invasion de l'Ukraine par la Russie et à l'utilisation croissante des armes explosives dans les conflits en Éthiopie, au Myanmar et en Somalie.

90 % des victimes des armes explosives en zones peuplées sont des civils, une proportion constante depuis dix ans. De nombreuses infrastructures civiles, telles que les écoles et les hôpitaux, sont détruites par les bombardements et les pilonnages, avec de graves conséquences à long terme pour la population.

Convaincre de nouveaux États à adhérer à l’accord international

L'Observatoire fournit des preuves tangibles de l'utilisation d'armes explosives dans les zones urbaines. C'est un outil que la société civile peut utiliser pour inciter les États signataires à mettre en œuvre une politique conforme à l'accord international, et les États non-signataires à adhérer à cet accord.

En fournissant des informations et des analyses, nous voulons continuer à faire pression sur les États pour qu'ils mettent en œuvre des politiques et des mesures concrètes visant à restreindre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées et à inciter les États non-signataires à adhérer à l'accord international.

"Le rapport de l’Observatoire fournit des preuves irréfutables des souffrances humaines et des catastrophes humanitaires causées par les armes explosives en zones peuplées. L'Observatoire prévoit de publier son rapport chaque année. Il constituera le principal document de veille de l'accord international contre les armes explosives en zones peuplées". Daniel Suda-Lang, notre directeur.

Télécharger le rapport complet

Published on: 19 avril 2023
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable
© HI
Stop Bombing Civilians Urgence

Il n'y a pas d'endroit sûr à Gaza : Khan Younès est inhabitable

Alors que la guerre à Gaza entre dans son septième mois, nous exprimons notre profonde inquiétude quant à la sécurité des milliers de familles qui pourraient être forcées de quitter Rafah pour se rendre à Khan Younès et dans d'autres zones de la bande de Gaza.  

Mettre fin aux dommages causés aux civils
© HI
Droit Mines et autres armes Prévention

Mettre fin aux dommages causés aux civils

Les États se sont réunis à Oslo pour examiner la mise en œuvre de la déclaration politique contre les bombardements et les pilonnages dans les villes. Les survivants d’armes explosives ont invité les États à agir maintenant.

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat.