Goto main content
 
 

Territoires palestiniens occupés - Israël : 12’000 bombes larguées sur Gaza

Mines et autres armes Urgence
Palestine

Nous avons publié un rapport sur l'impact de l’utilisation d’armes explosive dans la bande de Gaza. Depuis le 7 octobre plus de 12’000 bombes de 150 à 1000 kilos ont été tirées. Nous appelons à un cessez-le-feu immédiat et durable.

Appel au cessez-le-feu érigé le 21 novembre 2023 sur Broken Chair, porte-parole pour Handicap International des victimes civiles des bombardements

Appel au cessez-le-feu érigé le 21 novembre 2023 sur Broken Chair, porte-parole pour Handicap International des victimes civiles des bombardements | © T. Million / HI

"La destruction ou l'endommagement d'infrastructures essentielles telles que les hôpitaux ou les écoles a des conséquences durables, car ces services essentiels ne seront plus disponibles pendant une longue période, même après la fin des violences. Les bombardements et les tirs contaminent les zones avec des engins non explosés. Nombre de ces bombes, roquettes, etc. n’explosent pas comme prévu et restent armées. Cela nécessite des opérations de déminage longues et complexes pour que les gens puissent rentrer chez eux en toute sécurité ou que les bâtiments touchés puissent être reconstruits", explique Danila Zizi, notre directrice nationale pour les territoires palestiniens.

Des milliers de blessés graves, beaucoup d'amputations

Dans le rapport "Blast Impacts: Looking into the Consequences of Explosive Weapons in Gaza", il est dit que les nombreux blessés graves ont besoin de soins urgents. Beaucoup d'entre eux ont perdu des jambes ou des bras, ont des contusions ou des blessures par balle. Les lésions nerveuses et les blessures de la moelle épinière sont également fréquentes chez les victimes des bombardements. Toutes ces personnes devront lutter toute leur vie contre la douleur, la raideur et les traumatismes psychologiques. Nombre d'entre elles souffriront de handicaps physiques permanents ou temporaires. Le manque d'accès aux soins médicaux et aux services humanitaires ne fait qu'aggraver ces problèmes.

Nous demandons l'arrêt de l'utilisation d'armes explosives sur les zones résidentielles

Nous appelons toutes les parties au conflit à cesser d'utiliser des armes explosives dans les zones résidentielles. Nous soutenons également #CeasefireNow, l’appel à un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza et en Israël, afin d'éviter une catastrophe humanitaire et de nouvelles pertes de vies innocentes, et de garantir que l'aide humanitaire puisse être acheminée rapidement et en toute sécurité.

Published on: 12 décembre 2023
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

100 jours de chaos à Gaza : les personnes handicapées privées de tout
© HI
Urgence

100 jours de chaos à Gaza : les personnes handicapées privées de tout

Plus de 400'000 personnes handicapées sont confrontées à d'énormes difficultés pour survivre à l'horreur.