Goto main content
 
 

Ukraine : nous formons des professionnels de santé

Urgence
Ukraine

Afin de soutenir les hôpitaux ukrainiens, nous organisons des formations en physiothérapie spécialisée dans la prise en charge de patients brûlés. Une réponse est également en cours pour les personnes vulnérables.

© HI

Prise en charge des patients brûlés

Ces formations en physiothérapies permettent d’accompagner les professionnels de santé dans la prise en charge de ce type de blessure, qui requiert des connaissances et des compétences particulières.
Nous avons déjà organisé des formations à distance avec 3 hôpitaux de Lviv. Les formations sont suivies par des équipes de réadaptation ou des étudiants en physiothérapie, venus aider à la prise en charge des blessés.

"Nous recevons beaucoup de requêtes pour ce genre de formations", précise Virginie Duclos, notre responsable de réadaptation d’urgence et spécialisée en brûlures, actuellement en Ukraine. "Certains patients sont admis dans les hôpitaux pour des brûlures et cela exige des compétences spécifiques. Lorsque nous ne pouvons pas nous rendre sur place, nous organisons des formations en ligne – nous essayons de nous adapter à la situation et de répondre à leurs besoins."

Réponse aux besoins des personnes vulnérables

A Tchernivtsi et dans ses alentours, nos équipes ont déjà identifié une vingtaine d’institutions accueillant des personnes déplacées ou vulnérables qui ont des besoins spécifiques, en santé mentale ou en réadaptation par exemple. Parmi ces institutions, figure notamment un foyer qui accueille des enfants polyhandicapés.

"Ces enfants ont fait 24h de voyage en bus pour rejoindre Tchernivtsi. Ils sont arrivés dans une région qu’ils ne connaissent pas, loin de leur famille et sans dossier médical. Le foyer, qui jusqu’à présent accueillait 10 enfants, en héberge aujourd’hui plus de 50. Les moyens humains et financiers, eux, n’ont pas été démultipliés. Les équipes font vraiment ce qu’elles peuvent mais elles sont débordées", explique Virginie.

Dans les prochains jours, nous prévoyons notamment d’aider le foyer à recruter de nouveaux personnels afin de proposer aux enfants et aux équipes un support psychosocial et des activités de réadaptation, ainsi qu’à se procurer des produits de première nécessité, comme des produits d’hygiène.

 

Published on: 30 mars 2022

AIDEZ-NOUS

Urgence Ukraine Urgence Ukraine Urgence Ukraine Urgence Ukraine

Pour faire face à cette crise majeure, nous avons besoin de vous.
Aidez-nous à intervenir auprès de la population civile ukrainienne.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L’importance de la réadaptation en temps de guerre
© S. Hejji - HQ / HI
Urgence

L’importance de la réadaptation en temps de guerre

De retour à Genève après une mission à Gaza en mars avec Handicap International, j’ai été ébranlée par ce que j’ai vu : la situation est catastrophique. Sans une aide humanitaire conséquente et inclusive, le nombre de personnes en situation de handicap va augmenter de manière significative. 

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza
© Handicap International
Urgence

Handicap International déplore la mort tragique d'une de ses employées à Gaza

Handicap International/Humanity & Inclusion (HI) est profondément attristée et indignée par la mort de notre collègue, Muna, et de toute sa famille après que les forces israéliennes ont bombardé sans discernement sa maison dans le sud de Deir Al-Balah, à Gaza, le 8 juin. Muna, travailleuse sociale dévouée, aidait des centaines de familles et d'enfants déplacés, y compris des enfants handicapés. Cet incident tragique marque la deuxième perte d'un membre du personnel de HI depuis le 7 octobre, après un autre incident survenu en décembre 2023, lorsqu'une autre collègue et ses quatre enfants ont été tués à Nuseirat, dans la bande de Gaza.

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire
© HI
Urgence

Les leaders mondiaux n'agissent pas alors que l'invasion de Rafah exacerbe la catastrophe humanitaire

STATEMENT : Malgré les appels répétés de chefs d'État, de représentants des Nations unies et des ONG humanitaires à Israël pour qu'il s'abstienne d'étendre son offensive terrestre à Rafah, les troupes israéliennes sont entrées dans le gouvernorat le 7 mai. Plus de 1,5 million de personnes, dont 600'000 enfants, sont gravement menacées ; plus de 450'000 Palestiniens ont fui Rafah depuis qu’Israël a émis des « ordres d’évacuation » illégaux le 6 mai. Alors que l’armée israélienne a déjà pris le contrôle de zones urbaines à l’intérieur de Rafah, l’émission de nouveaux « ordres d’évacuation » le 11 mai prépare le terrain pour une nouvelle avancée de l’invasion militaire, qui conduira à l’effondrement total des services vitaux. L’offensive militaire israélienne a interrompu l’accès de l’aide à Gaza par les points de passage de Rafah et de Kerem Shalom/Karm Abu Salem.