Accès direct au contenu
 
 

Cambodge

Quarante ans après le début de son action dans les camps de réfugiés cambodgiens en Thaïlande, HI continue à soutenir les Cambodgiens les plus vulnérables, notamment des personnes handicapées et des centaines de survivants des mines et des restes explosifs de guerre.

Say Noy, amputée suite à un accident de la route est bénéficiaire de HI

Say Noy, amputée suite à un accident de la route est bénéficiaire de HI | ©Lucas Veuve/HI

Actions en cours

Les activités de HI au Cambodge visent à réduire les handicaps, à améliorer l’accès des personnes handicapées à des services de santé et de réadaptation de qualité et à promouvoir leur indépendance sociale et économique. L’organisation s’attache également à réduire la violence armée.

HI intervient au Cambodge depuis 1982. L’organisation était toutefois placée sous l’égide de l’American Friend Service Committee entre 1982 et 1986. En 1987, HI a commencé à intervenir en son nom propre. L’organisation est aujourd’hui reconnue comme un acteur majeur du handicap dans le pays. Parmi les nombreuses actions réalisées, nous pouvons mettre en avant :

  • Le secteur de la réadaptation physique et fonctionnelle
  • L’action contre les mines antipersonnel et les restes explosifs de guerre
  • La sécurité routière
  • La santé de la mère et de l’enfant

HI continue à soutenir le centre provincial de réadaptation de Kampong Cham et veille à ce qu’il fournisse des services de réadaptation de qualité, y compris des services de téléréadaptation, afin d’assurer la pérennité du secteur. Le centre reçoit de plus en plus de victimes d’accidents de la route, de victimes d’AVC et de personnes présentant des déficiences congénitales. HI s’attache donc à former le personnel et à améliorer le système de gestion du centre.

HI concentre son action sur l’accès aux soins de réadaptation pour tous et sur le développement du jeune enfant. La petite enfance est une période cruciale pour établir les bases de la participation et de l’apprentissage tout au long de la vie. L’organisation vise également à promouvoir l’insertion économique des personnes handicapées afin de réduire durablement la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle favorise la participation de tous les citoyens, y compris des personnes vulnérables, à la gouvernance locale.

HI forme actuellement les démineurs de l'association Cambodia Self-Help Demining (CSHD), une organisation cambodgienne qui participe aux efforts de déminage. Le pays espère être exempt de mines d’ici 2025.

Paroles du terrain

Sreyka a perdu sa jambe dans un accident en rentrant de l'école Inclusion Réadaptation

Sreyka a perdu sa jambe dans un accident en rentrant de l'école

Victime d’un chauffard, Sreyka a dû être amputée de la jambe gauche pour avoir la vie sauve. Nous lui avons fabriqué une prothèse, lui permet de retrouver son sourire et les bancs de l’école.

Kuch test sa nouvelle jambe
© Stephen Rae / HI
Bénéficiaires

Kuch test sa nouvelle jambe

Après un grave accident de moto, Kuch, alors âgé de 8 ans, a dû être amputé de la jambe droite. Le petit garçon était choqué et très triste de ne plus pouvoir jouer comme les autres enfants. Grâce à une prothèse, Kuch peut aujourd'hui à nouveau courir partout et s'amuser joyeusement avec ses amis.

Channa : accompagnée sur la durée par Handicap International
© Stephen Rae / HI
Bénéficiaires

Channa : accompagnée sur la durée par Handicap International

Lorsqu'elle a un an et demi, un de nos collaborateurs rencontre Channa et la conduit au centre de réadaptation à Kampong Cham au Cambodge. Peu de temps après, Channa reçoit sa première prothèse et peut faire ses premiers pas. Aujourd'hui, Channa a onze ans, c'est une enfant joyeuse et enjouée qui va à l'école comme ses petits camarades. Elle vient de recevoir sa dixième prothèse adaptée à sa croissance.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI au Cambodge

Le Cambodge a subi le régime communiste radical des Khmers rouges dirigé par Pol Pot, qui a fait deux millions de morts entre 1975 et 1978, puis l’occupation vietnamienne entre 1978 et 1992.

Le conflit s’est achevé en 1991, avec la signature des Accords de Paris. Le pays connaît depuis une relative stabilité, une croissance économique satisfaisante et des progrès significatifs, qui se traduisent en particulier par une importante diminution des taux de mortalité maternelle et infantile. Le Cambodge demeure toutefois l’un des pays les plus pauvres d’Asie du Sud-Est.

La pauvreté et les inégalités restent très marquées. La corruption et l’impunité restent de mise pour les membres les plus riches de la société, et de nombreux problèmes demeurent sans réponse. L’économie, encore fragile, génère peu de recettes publiques, ce qui explique les lacunes persistantes des systèmes de santé et d’éducation.

Nombre d’employés de HI : 55

Date de création du programme : 1987

Nos actions
pays
par pays