Goto main content
 
 

Education inclusive : portraits

Inclusion Insertion Réadaptation
Jordanie

Voici les présentations de Sham, Siwar et Mahmoud, trois enfants qui ne laissent pas leurs handicaps empêcher de suivre leur éducation. Des histoires inspirantes, possibles grâce au projet Héros en Jordanie qui offre depuis deux ans un accès à l'éducation préscolaire à 50 garçons et filles handicapés non scolarisés âgés de 4 à 6 ans. Découvrez ces histoires d’enfants qui surmontent les obstacles pour apprendre.

Image représentant 3 enfants en situation de handicap

Education inclusive pour les enfants en situation de handicap | K. Saif / HI

Sham

Sham, cinq ans, souffre d’une déficience visuelle due à une absence génétique de l'iris.
Outre une aide pour prendre en charge ses frais de transport, en lui fournissant du matériel scolaire et des aides visuelles (y compris des lunettes), nous veillons à ce qu'elle bénéficie d'un soutien intensif à l'école.
Sham est placée près de l'enseignant et bénéficie d'un bon éclairage, d'un grand tableau blanc et de marqueurs de couleur appropriée. Enseignant qui a été formé aux pratiques d'enseignement inclusives afin de créer une expérience d'apprentissage confortable : il verbalise chaque mot écrit au tableau, décrit tous les éléments visuels dans le livre ou au tableau.
Elle est également suivie par un de nos « moniteurs » qui vérifie où en est l'enfant dans la classe et s'assure auprès des parents que tout se passe bien. Sham reçoit également des leçons individuelles à domicile de la part de bénévoles en réadaptation de son quartier.

Siwar

Siwar a six ans. Elle a commencé à parler très tôt, mais un traumatisme psychologique à l'âge de trois ans a entraîné un blocage de la parole et un bégaiement : Siwar souffre de graves troubles de l'articulation, d'un retard d'élocution et de timidité, ce qui l'empêche d'interagir.
Bien qu'elle ait été rejetée par de nombreuses écoles, nous avons réussi à l’inscrire dans une école publique, lui avons donné les fournitures scolaires nécessaires et avons pris en charge ses frais de scolarité et de transport. Elle bénéficie désormais de séances intensives de logopédie et d'un soutien à l'école et à la maison de la part de bénévoles en réadaptation basés dans son quartier.
Son enseignant a également été formé aux pratiques d'enseignement inclusives : il implique Siwar dans les discussions et les activités de la classe afin d'encourager sa participation. 

Mahmoud

Mahmoud a six ans. À l'âge de 14 mois, on a diagnostiqué chez lui une anoxie et des troubles du développement causés par des complications à la naissance lors d'un accouchement par césarienne. Il dépend entièrement de sa mère pour manger ou aller aux toilettes. Il n'est pas encore capable de s'asseoir sans soutien.
Grâce à notre aide, Mahmoud a été inscrit dans une école publique accessible proche de son domicile, où il bénéficie d'un soutien intensif en classe, de séances individuelles d'enseignement à domicile et d'une thérapie physique avec des exercices de coordination des mains, pour tenir un stylo par exemple.
Nous lui avons fourni les fournitures scolaires, le cartable, pris en charge ses frais de transport et un fauteuil roulant pour se déplacer.

Le projet Héros

Il offre un accès à l'éducation préscolaire aux garçons et filles handicapés non scolarisés âgés de 4 à 6 ans en Jordanie. Il existe depuis deux ans et s'adresse à 50 enfants handicapés :

  • En soutenant les systèmes d'intervention précoce et de réadaptation communautaire existants au niveau de la communauté en les reliant aux services d'éducation préscolaire
  • En réunissant les parents et les soignants, les spécialistes de l'intervention précoce, les bénévoles de la réadaptation communautaire et les enseignants
  • En assurant l'inscription à l'école et un soutien personnalisé aux enfants handicapés

Pour en savoir plus sur l’éducation inclusive

Published on: 13 juin 2023
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale
© CBM / Hayduk
Inclusion

«Rien sans nous» – aussi dans la coopération internationale

La Suisse adopte tous les quatre ans sa stratégie de coopération internationale (CI). En juin 2023, le Conseil fédéral a soumis son projet de stratégie de la CI 2025-28 à la consultation publique. Le 22 mai, il a présenté la nouvelle stratégie, mais une chose reste inchangée : les personnes en situation de handicap sont largement ignorées.

« Ma fille peut enfin aller à l'école »
© Infomercial Media / HI
Insertion Réadaptation

« Ma fille peut enfin aller à l'école »

Gina (nom d’emprunt) a 4 ans et vit en Ouganda. La petite fille a une maladie communément appelée « genoux cagneux », ce qui rend la marche douloureuse. Nous l’avons équipée d'orthèses genou-cheville-pied, imprimées en 3D.

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre
©CBM/Hayduk
Inclusion

10 ans après son entrée en vigueur en Suisse, la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées n'est toujours pas correctement mise en œuvre

Le mercredi 15 mai, la Suisse fêtera le dixième anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées. En la ratifiant, la Confédération s'est engagée à mettre pleinement en œuvre les droits des personnes handicapées, y compris dans ses programmes et projets de coopération internationale. Mais cet objectif est encore loin d’être réalisé.