Goto main content
 
 

Shahid peut remarcher !

Réadaptation Santé
Liban Syrie

Shahid a été gravement blessée en Syrie en 2011 et ne peut plus marcher depuis. Handicap international (HI) lui fournit des soins de physiothérapie et des prothèses pour qu’elle retrouve sa mobilité.

Shahid apprend à se déplacer avec son déambulateur pour être indépendante et sûre d’elle

Shahid apprend à se déplacer avec son déambulateur pour être indépendante et sûre d’elle | ©HI

En 2011, alors que Shahid n'avait que deux ans, elle a été touchée par des éclats d'obus au milieu du dos. Elle a subi de nombreuses interventions chirurgicales pour soigner sa blessure à la moelle épinière à l'hôpital de la Bekaa, au Liban.

À cette époque, les médecins pensaient qu'elle ne pourrait plus jamais marcher. Elle rampait pour se déplacer et dépendait largement de sa tante pour la plupart de ses activités quotidiennes. Shahid n'est jamais allée à l'école à cause de son handicap. 

L'aide de HI

En juillet dernier, HI a établi un diagnostic de la petite fille pour bien comprendre son état actuel et les besoins, puis a élaboré un plan de traitement à long terme. Il comprend la fourniture et l'installation de deux orthèses pour les jambes, d'un déambulateur pour les courtes distances et d'un fauteuil roulant pour les longues distances, ainsi que des séances régulières de physiothérapie

Un mois après le début du traitement et après seulement huit séances de réadaptation, Shahid a commencé à retrouver sa mobilité et à marcher de manière autonome avec le soutien de ses appareils. 

Accès à l'éducation

HI a également trouvé un programme d'apprentissage approprié pour Shahid qu’elle a commencé cet été pour rattraper son retard scolaire. HI l'aidera à s'inscrire dans une école publique et à réaliser ses rêves : 

"Je suis très contente de pouvoir marcher et de retourner à l'école et apprendre ", a déclaré la petite fille. J'ai toujours voulu étudier et devenir médecin".

Published on: 1 octobre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front
© M.Monier / HI
Mines et autres armes Santé Stop Bombing Civilians Urgence

Ukraine : l’utilisation des armes explosives ou les bombardements quotidiens et l’ampleur de la contamination isolent des villages, de nombreuses personnes âgées attendent près du front

L'utilisation massive d'armes explosives en Ukraine a détruit des routes, des hôpitaux, des écoles et isolé des régions entières. Nous attirons l'attention sur les dangers liés aux munitions non explosées ainsi que sur les besoins exacerbés des personnes qui n’ont pas pu fuir les zones de combat. 

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

Mieux protéger les humanitaires pour répondre aux besoins croissants
© R.Crews / HI
Droit Mobilisation Réadaptation

Mieux protéger les humanitaires pour répondre aux besoins croissants

339 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire en 2023. Alors qu’ils apportent une assistance vitale aux populations affectées par les conflits, les personnels humanitaires et de santé continuent d’être pris pour cible, kidnappés, criminalisés, blessés et parfois même tués.