Goto main content
 
 

Hilario: un professeur qui fait bouger les lignes

Inclusion Teacher Kids
Mozambique

Hilario est professeur de sport à l’école Benfica Nova, au Mozambique. Malvoyant, il a bénéficié d’une formation de HI pour mener de nombreuses activités scolaires inclusives.

Hilário Xavier Chavela est professeur de sport dans l’école Benfica Nova, à Matola, Mozambique.

Hilário Xavier Chavela est professeur de sport dans l’école Benfica Nova, à Matola, Mozambique. | © S. Roche / HI

Hilario est malvoyant depuis sa naissance. Ayant toujours aimé le sport et enseigner, c’est tout naturellement qu’il a choisi une carrière de professeur d’éducation physique et sportive à Maputo au Mozambique.

Un métier de passion

Lorsqu’il a commencé à exercer, Hilario rencontrait des difficultés car le fonctionnement de l’école n’était pas adapté à son handicap. « Au début, nous utilisions des emplois du temps papier. Les cases étaient très petites et je peinais à les lire. C’était épuisant. J’en ai parlé avec l’administration scolaire et aujourd’hui nous sommes passés à un format numérique, plus confortable pour moi. »
Pour enseigner en revanche, Hilario ne rencontre aucune difficulté. « J’utilise à la fois des règles théoriques et des exemples pratiques pour aider les élèves à comprendre mes cours. »

Former les professeurs, c’est favoriser l’inclusion

Quand il était jeune, Hilario n’a pas eu la chance d’aller dans une école inclusive. « Élève, on m’a accepté en classe mais aucune mesure n’a été prise pour que je me sente vraiment inclus. » Hilario comprend donc bien qu’un enfant handicapé puisse se sentir vite à l’écart si rien n’est fait pour l’inclure dans la classe.
Hilario a bénéficié d’une formation en éducation inclusive dispensée par nos équipes. « On nous a donné des méthodes et des astuces pour inclure les élèves handicapés dans nos cours. Ainsi, je m’assure que tous les élèves ont accès à une éducation inclusive de qualité. » explique Hilario. Pour le professeur, le principal enjeu est de continuer à former toujours plus de professeurs à l’éducation inclusive, pour disséminer les bonnes pratiques.

Professeur et athlète paralympique

En parallèle de son travail de professeur, Hilario a également vécu une expérience d’athlète paralympique en pratiquant la course. « Ce fut une belle expérience, » se souvient Hilario. « J’ai travaillé très, très dur pour pouvoir participer aux jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

Published on: 17 août 2022
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité Inclusion

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité

En 2022, nous avons fêté nos 40 ans d'engagement auprès des plus vulnérables. 2022, c'est aussi les 25 ans de la signature du Traité contre les mines et de l'obtention du prix Nobel de la paix. Le combat pour la protection des civils continue avec la signature de la Déclaration politique contre le bombardement des civils. Nos équipes ont aussi fait face aux urgences humanitaires aux côtés des victimes : en Ukraine, au Pakistan suite aux inondations exceptionnelles et à Madagascar face à l'extrême sècheresse. En 2022, grâce à vous, plus de 3 millions de personnes ont bénéficié de nos programmes dans près de 60 pays.

Découvertes de nos projets au Rwanda
© HI
Inclusion Insertion

Découvertes de nos projets au Rwanda

Notre directeur Daniel Suda-Lang ainsi qu’un membre de notre conseil d’administration, Jean-Marc Dougoud se sont rendus au Rwanda pour visiter nos projets en cours sur la thématique de la violence basée sur le genre, l’âge et le handicap. Lors de ce voyage d’une semaine, ils ont eu l’occasion de rencontrer nos équipes locales ainsi que d’échanger avec les bénéficiaires.

Sreyka a perdu sa jambe dans un accident en rentrant de l'école Inclusion Réadaptation

Sreyka a perdu sa jambe dans un accident en rentrant de l'école

Victime d’un chauffard, Sreyka a dû être amputée de la jambe gauche pour avoir la vie sauve. Nous lui avons fabriqué une prothèse, lui permet de retrouver son sourire et les bancs de l’école.