Goto main content
 
 

Nous sommes profondément préoccupés par la situation des personnes handicapées en Ukraine

Urgence
Ukraine

Notre rapport "Ukraine, where sirens sound day and night : A focus on persons with disabilities and provision of emergency health services”, basé sur les observations de nos équipes sur place, montre que dans les situations de crise ou d'urgence, les personnes handicapées sont plus exposées que les autres aux violences et aux mauvais traitements. Elles ont également plus de difficultés à accéder à l'aide humanitaire. La crise en Ukraine ne fait pas exception.

Soins prodigués à un enfant handicapé dans un orphelinat en Ukraine

HI soutient un orphelinat pour enfants polyhandicapés, qui accueillait 10 enfants avant le conflit et qui en héberge aujourd’hui 52 | © HI

Téléchargez notre rapport " Ukraine, where sirens sound day and night: A focus on persons with disabilities and provision of emergency health services ” (en anglais).

Fanny Mraz, directrice des service d'urgence de HI, nous explique que :

« En mars dernier, à Tchernivtsi, nous avons identifié une vingtaine d'institutions accueillant des personnes déplacées ayant des besoins particuliers en matière de santé mentale, de réadaptation ou ayant d'autres besoins fondamentaux comme un orphelinat pour enfants polyhandicapés. En une journée, l’orphelinat est passé de l’accueil de dix enfants à plus de cinquante. Après un voyage en bus de 24h, ces enfants sont arrivés dans une ville inconnue, loin de leurs familles et n'avaient aucun dossier médical avec eux. L’orphelinat n'avait reçu ni personnel supplémentaire ni soutien financier. Cette histoire donne une idée de la façon dont les personnes handicapées peuvent être ignorées dans des situations aussi dramatiques. » 

Ce que dit le rapport. 

Quelques chiffres

  • En 2018 il y avait au moins 2,7 millions de personnes handicapées en Ukraine dont près de 164’000 enfants (chiffres 2018). Selon certaines estimations, le chiffre réel pourrait atteindre 6,6 millions (Devex, Sam Mednic, People with disabilities left behind during the war in Ukraine, July 2022).
  • De nombreuses personnes handicapées, leurs familles et leurs aidants ont été déplacés de force et vivent dans des abris collectifs, des familles d'accueil, etc. Il n'existe pas de données précises sur le nombre de personnes handicapées déplacées ni sur leur localisation, mais l'Organisation internationale pour les migrations indique récemment que 25% des familles déplacées à l'intérieur du pays comptent au moins une personne handicapée parmi leurs membres. 7 millions de personnes sont actuellement déplacées à l'intérieur de l’Ukraine.
  • En mars 2022, nos équipes ont enquêté sur la situation dans la ville d'Uzghorod et ont constaté que 3’246 personnes étaient hébergées dans 30 centres collectifs. Seul un tiers de ces centres déclarait accueillir des personnes handicapées, sans chiffres précis sur leur nombre et le type de difficultés auxquelles elles étaient confrontées.

Insécurité des personnes handicapées

Augmentation du nombre de personnes handicapées

  • De notre expérience en Irak, en Syrie, au Yémen, etc., nous nous attendons à ce que le nombre de personnes handicapées augmente. Les bombardements massifs et systématiques en Ukraine provoquent des blessures complexes qui peuvent entraîner une amputation ou un handicap permanent et nécessitent des services de réadaptation à long terme.
  • Le conflit entraînera une augmentation spectaculaire du nombre de personnes amputées. Un grand nombre d'entre elles ont une amputation trans-fémorale, due à la chirurgie d'urgence pratiquée sur la ligne de front.
  • Les hôpitaux sont surchargés, doivent faire sortir les patients plus tôt et manquent de services de réadaptation.

Sous capacité d’accueil des enfants handicapés

  • Avant la guerre, environ 100’000 enfants étaient placés en institutions - dont la moitié étaient handicapés. Les institutions ont dû doubler ou tripler leur capacité car une grande partie de la population a fui les violences.
  • Déjà séparés de leur famille, ils risquent de vivre dans des conditions désastreuses dans des établissements surpeuplés, aux capacités et aux ressources limitées. Ils risquent également d'être abandonnés, étant donné que de nombreux membres du personnel soignants ont eux-mêmes été évacués avec leurs familles.
Published on: 20 octobre 2022
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies
© HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : éduquer aux risques des munitions explosives pour sauver des vies

Olga Savchenko est responsable des actions d'éducation aux risques liés aux munitions explosives en Ukraine. Elle nous a rendu visite à Genève à l’occasion de notre commémoration des 25 ans de Broken Chair. Elle témoigne de l’importance de son travail pour la population ukrainienne et de ce représente ce monument.

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine Urgence

Témoignage de Anna, chargée de projet en Ukraine

À l’occasion des 40 ans de HI, nous vous proposons de découvrir différents témoignages de nos collaborateurs à travers le monde ! Découvrez comment Anna est retournée en Ukraine pour rejoindre notre équipe dans sa ville natale.

Urgence au Pakistan, les familles ont besoin d'aide
© Development Tales Media / HI
Urgence

Urgence au Pakistan, les familles ont besoin d'aide

Depuis le 14 juin 2022, des précipitations et des inondations sans précédent ont lieu au Pakistan. La mousson a provoqué des inondations et des glissements de terrain. Un tiers du pays est sous les eaux. Nous suivons de près l'évolution de la situation et préparons une intervention d'urgence pour soutenir les familles déplacées par les inondations.