Goto main content
 
 

Retour à la vie avec courage

Mines et autres armes Stop Bombing Civilians
Yémen

Découvrez l’histoire de Marwan, un jeune garçon victime des bombardements au Yémen. Sa vie est bouleversée du jour au lendemain lorsqu’il perd sa jambe. Grâce au soutien de Handicap International (HI) il va pouvoir bénéficier de réadaptation, rééducation et de soutien psychosocial.  

Marwan pendant la fabrication de sa nouvelle prothèse

Marwan pendant la fabrication de sa nouvelle prothèse | © ISNA Agency / HI

Le traumatisme des bombardements

Marwan, 7 ans, et sa famille se relèvent d’un cauchemar. Une nuit, alors que tous dorment, la maison voisine est bombardée. Tout explose, des pans de murs entiers sont soufflés dans le quartier. Dans la maison où vit le petit garçon c’est la confusion la plus totale. 

L’oncle de Marwann raconte : « J'ai trouvé Marwan,  je l'ai tiré vers moi mais sa jambe droite était presque séparée de son corps. Il avait si peur, il criait et demandait ses parents…" se souvient-il. " Ils étaient tous blessés. Nous les avons emmenés à l'hôpital où ils ont reçu les premiers soins, puis ils ont été référés à un hôpital plus grand et mieux équipé dans une autre province. Les médecins ont dit que la jambe de Marwan devait être amputée. Il pleurait si fort... »

Retrouver goût à la vie 

Depuis sa sortie de l’hôpital, toute la famille le soutient et l’encourage mais le petit garçon devient taciturne, déprimé. Mais c’est seulement quand son médecin lui parle de la possibilité d'obtenir une prothèse que Marwan comprend qu'il marchera à nouveau.  

Marwan et son oncle prennent donc la route pour se rendre au centre de réadaptation de Sanaa géré par HI. Notre équipe de spécialistes prend aussitôt l’enfant en charge et des mesures sont prises pour pouvoir lui fabriquer une prothèse. Il suit aussi des séances de soutien psychosocial et réapprend peu à peu le plaisir de jouer et de partager des jeux avec d’autres enfants. Il retrouve doucement le goût de la vie. 

Jouer au football avec sa "nouvelle jambe"

Maintenant que sa prothèse est prête, Marwan suit des séances de rééducation pour réapprendre à marcher. Il sait que, grâce à cette « nouvelle jambe », il pourra à nouveau jouer à son jeu préféré le football! Son naturel reprend le dessus. Energique, il aime rire et nous dit qu’il souhaite devenir médecin lorsqu’il sera grand : " Un médecin qui soigne les jambes des gens " précise-t-il, très sérieux. 

 


Yémen : condamnation à mort pour la population civile

Handicap International (HI) lance son rapport « Condamnation à mort pour les civils : l’impact à long terme des armes explosives en zones peuplées au Yémen » le vendredi 12 juin 2020 lors d’un évènement co-organisé avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Réseau international sur les armes explosives (INEW) et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Lisez notre article complet pour plus d’informations


NON aux bombardements des civils : 

HI appelle les citoyens suisses à mobiliser leurs parlementaires via une plateforme Internet  dédiée pour demander au gouvernement suisse de soutenir la déclaration contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées.

 

Published on: 12 juin 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Succès : 83 États approuvent l’accord international contre les bombardements sur les villes
© G. Lordet / HI.
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Succès : 83 États approuvent l’accord international contre les bombardements sur les villes

83 États, dont la Suisse, ont adopté le 18 novembre 2022 à Dublin l’accord international visant à mieux protéger les civils contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Pour notre organisation, c'est une reconnaissance du lourd tribut des bombardements payés par les civils. Les États doivent commencer à travailler immédiatement à la mise en œuvre effective de leurs engagements.

Observatoire des mines : 5'544 victimes en 2021 dont 75% de civils, un nombre toujours élevé pour la septième année consécutive
© HI
Mines et autres armes

Observatoire des mines : 5'544 victimes en 2021 dont 75% de civils, un nombre toujours élevé pour la septième année consécutive

Le rapport 2022 de l'Observatoire des mines fait état d'un nombre élevé de victimes causées par les mines pour la septième année consécutive. Du 21 au 25 novembre 2022 aura lieu à Genève la 20ème conférence annuelle du Traité d'interdiction des mines avec les Etats parties qui se sont fixés l’objectif de parvenir à un monde sans mines d’ici 2025. Notre organisation, qui a reçu le prix Nobel de la paix avec d'autres organisations pour sa lutte contre les mines, appelle les États à user de leur influence diplomatique pour pousser les États qui ne sont pas parties au Traité à cesser d'utiliser cette arme aveugle.

La Suisse s’engage contre les bombardements urbains
(c) HI
Stop Bombing Civilians

La Suisse s’engage contre les bombardements urbains

Le 18 novembre aura lieu la Conférence de Dublin : les Etats adopteront un accord international qui améliorera considérablement la protection des civils contre les bombardements urbains. Nous félicitons la Suisse qui sera présente à ce rendez-vous et approuvera cet accord. Une victoire pour la société civile, pour notre organisation, sur ce combat que nous menons depuis quelques années.