Goto main content
 
 

Silke Pan tour: Un défi sportif et humanitaire pour soutenir Handicap International

L’athlète paraplégique Silke Pan organise, le 27 août prochain, un cyclo tour entre Sion et Genève avec son association SPART. L’objectif: parcourir les 160 km à vélo avec des personnalités politiques, économiques et sportives dans le but de collecter des fonds pour soutenir Handicap International et son combat contre les mines antipersonnel. A son arrivée dès 17h sur la Place des Nations, Silke Pan grimpera en exosquelette sur les marches placées sous Broken Chair pour remettre le chèque du montant récolté au président de l’ONG.

(c) 2point8.ch

L’athlète Silke Pan est une ancienne artiste de cirque devenue paraplégique suite à une chute lors d’un exercice de voltige. Sa volonté et son courage lui ont permis de se relever de cette épreuve et de remporter de belles victoires en compétition de handbike, notamment le meilleur temps mondial au marathon en 2013. Elle coopère aujourd’hui avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne comme «pilote d’essai» pour un prototype d’exosquelette. En juillet 2016, ce dernier lui a ainsi permis de marcher pour la première fois depuis 10 ans!

 

Elle organise cette année, avec son association SPART et pour la deuxième année consécutive, le Silke Pan tour. L’objectif est de relever un défi sportif à vélo dans le but de collecter de l’argent pour une cause humanitaire. Réunir des personnalités suisses de la sphère économique, sportive et politique afin de se surpasser tous ensemble pour une cause, voilà l’ambition de Silke Pan.

 

Un défi physique et un engagement moral

 

Cette année, Handicap International a été choisi comme bénéficiaire de ce bel engagement! Silke Pan et l’association SPART ont donc décidé de soutenir le combat de l’association contre l’utilisation des mines antipersonnel, et plus largement sa lutte contre l’utilisation d’armes explosives en zone urbaine lors des conflits armés.

 

Ainsi, le 27 août prochain, Silke Pan et les autres cyclistes partiront de Sion afin d’effectuer un trajet de 160 km, passant par Aigle et Lausanne avant d’arriver à Genève, sous Broken Chair, place des Nations. Silke Pan grimpera en exosquelette sur des marches placées sous la chaise pour remettre le chèque symbolique du montant récolté à Bernard Poupon, président de l’association, lui-même participant à la course.

 

Broken Chair symbolise la lutte de Handicap International contre les armes explosives et les violences infligées aux populations lors des conflits armés. Créé par Daniel Berset sur demande de Handicap International et installé face aux Nations unies, le monument est un défi adressé à la communauté internationale. Il lui rappelle ses obligations de respecter le Droit international humanitaire et de protéger les civils contre l’usage des armes explosives en zones peuplées. Le 18 août dernier, Broken Chair fêtait ses 20 ans. Ce défi sportif est une belle occasion de célébrer cet anniversaire!

 

Parcours:  Sion - Aigle - Lausanne - Genève

  • 8h30: départ place de la Planta. Déplacement direction Aigle par route cantonale, Conthey, Riddes, Saillon, Fully, Saint Maurice, etc...
  • 11h00 - 11h30:  Aigle-Dépôt ASD, fin de la première étape, ravitaillement et insertion dans le peloton des nouveaux arrivants qui parcourent Aigle - Genève. Déplacement par la route du lac.
  • 13:00- 13:45: fin de la deuxième étape, ravitaillement à Saint-Saphorin
  • 14h45 - 15h00: fin de la troisième étape devant l'EPFL Rolex Center. Insertion des cyclistes pour la dernière étape Lausanne – Genève.
  • 15h: départ de l’étape finale Lausanne – Genève par la Route Suisse.

Dès 17h: arrivée sur la Place des Nations sous Broken Chair. Partie officielle et remise du chèque par Silke Pan en exosquelette.

Published on: 24 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays le plus pollué au monde par des restes explosifs
© Sara Goldberg / HI
Mines et autres armes Mobilisation

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays le plus pollué au monde par des restes explosifs

Le 27 janvier 2023 marque le 50ème anniversaire des accords de Paix de Paris, qui ont scellé la fin de l'engagement des Etats-Unis dans la guerre du Vietnam. Entre 1964 et 1973, son voisin, le Laos, a été régulièrement bombardé par les avions militaires américains. Le Laos reste encore aujourd’hui le pays le plus pollué au monde par les armes à sous-munitions. Chaque jour, les civils de plus de 10’000 villages courent le risque d'être tués ou blessés par des restes d'explosifs. Depuis 1983, nous soutenons les victimes de restes explosifs.

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité Inclusion

Rétrospective 2022 - Merci pour votre générosité

En 2022, nous avons fêté nos 40 ans d'engagement auprès des plus vulnérables. 2022, c'est aussi les 25 ans de la signature du Traité contre les mines et de l'obtention du prix Nobel de la paix. Le combat pour la protection des civils continue avec la signature de la Déclaration politique contre le bombardement des civils. Nos équipes ont aussi fait face aux urgences humanitaires aux côtés des victimes : en Ukraine, au Pakistan suite aux inondations exceptionnelles et à Madagascar face à l'extrême sècheresse. En 2022, grâce à vous, plus de 3 millions de personnes ont bénéficié de nos programmes dans près de 60 pays.

Découvertes de nos projets au Rwanda
© HI
Inclusion Insertion

Découvertes de nos projets au Rwanda

Notre directeur Daniel Suda-Lang ainsi qu’un membre de notre conseil d’administration, Jean-Marc Dougoud se sont rendus au Rwanda pour visiter nos projets en cours sur la thématique de la violence basée sur le genre, l’âge et le handicap. Lors de ce voyage d’une semaine, ils ont eu l’occasion de rencontrer nos équipes locales ainsi que d’échanger avec les bénéficiaires.