Goto main content
 
 

Syrie : l’accès humanitaire limité aggrave la situation de la population

Santé Urgence
Syrie

Ensemble avec 21 ONG nous alertons qu’un accès humanitaire limité ne permet pas de répondre à la hausse des cas de Covid-19 et aux dures conditions de l'hiver dans le Nord de la Syrie, où l'aide est insuffisante. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit assurer un accès transfrontalier continu.

Réfugiés syriens dans le camp de Kawergosk, Erbil, Iraq

Réfugiés syriens dans le camp de Kawergosk, Erbil, Iraq | Sarah Pierre / HI

Des températures inférieures à zéro, des inondations et la flambée des prix des denrées alimentaires - combinées à l'augmentation des cas de Covid-19 et aux pénuries de l'aide – sont à l’origine d’une forte augmentation des besoins humanitaires dans tout le Nord de la Syrie alors que l'accès humanitaire a été sévèrement limité dans la région.

Des femmes, des hommes et des enfants souffrent du manque d'accès à l'aide humanitaire, notamment du manque d’accès à la nourriture, à l'eau et aux équipements médicaux, y compris de l'oxygène. Autre facteur aggravant : le financement de l’aide humanitaire insuffisant pour répondre aux besoins fondamentaux de millions de Syriens dans le pays.

Dans la déclaration commune, nous mettons en garde contre la réduction de l'accès humanitaire dans le nord de la Syrie :

« Avec un système sanitaire décimé par dix ans de conflit, la pandémie menace de transformer une situation humanitaire déjà désastreuse en catastrophe, alors que les familles du Nord de la Syrie doivent faire des choix difficiles pour survivre. Beaucoup n'ont pas les moyens de nourrir leur famille, et encore moins d'acheter un masque pour se protéger et protéger les autres. Manque d'oxygène, accès insuffisant à l'eau et à l'assainissement, etc., les équipes de santé travaillent dans des conditions désespérées pour tenter de sauver la vie des personnes souffrant de la Covid-19 ces derniers mois. »

Lisez la déclaration complète ici.

Published on: 9 février 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe
© M. Itouhar / HI
Réadaptation Urgence

Séisme au Maroc : focus sur la réadaptation après la catastrophe

Nous apportons une aide en réadaptation aux victimes du séisme ayant frappé le pays en septembre, à travers la mise en place d’unités mobiles médicales appelées « caravanes ».

Srey Neang : une prothèse pour aller à l’école
© Stephen Rae / HI
Réadaptation Santé

Srey Neang : une prothèse pour aller à l’école

Srey Neang a été amputée de la jambe après avoir été blessée dans l’explosion d’un engin explosif, alors qu’elle avait 4 ans. Nous avons appareillé la petite fille qui peut désormais se rendre chaque jour à l’école à vélo et rêve de devenir médecin. 

“Le nombre de personnes handicapées augmentera de manière significative”
© S. Sulaiman / HQ
Urgence

“Le nombre de personnes handicapées augmentera de manière significative”

Maria Marelli, notre physiothérapeute et spécialiste de la petite enfance basée à Genève, était récemment à Rafah pour évaluer la situation. Pourtant forte d'une longue expérience de terrain, elle a été ébranlée par ce qu'elle a vu sur place : elle nous décrit une crise humanitaire catastrophique où les besoins essentiels (eau, nourriture, abris) ne sont plus accessibles.