Goto main content
 
 

La Fondation Handicap International publie Challenges to principled humanitarian action: perspectives from four countries

Colombie Népal Soudan du Sud Syrie

La Fondation Handicap International publie une étude en partenariat avec le Norwegian Refugee Council portant sur l'opérationnalisation des principes humanitaires.

Un camp au centre de Kathmandou, 6 mois après le séisme d'avril 2015

Un camp au centre de Kathmandou, 6 mois après le séisme d'avril 2015 | © Tim Dirven / Handicap International

Réalisée en partenariat avec le Norwegian Refugee Council (NRC) ce document rappelle comment les principes d'humanité, de neutralité, d'impartialité et d'indépendance contribuent à fournir une aide humanitaire de qualité à nos bénéficiaires.

Or, aujourd'hui, de nouvelles contraintes, telles que la politisation de l'aide, la réduction de l'espace humanitaire ou les tentatives d'interférences toujours plus fortes des bailleurs dans nos programmes, mettent à mal leur opérationnalisation.

A travers quatre études de cas réalisées en Syrie, au Soudan du Sud, en Colombie et au Népal, NRC et la Fondation ont cherché à mettre en lumière une partie de ces nouveaux obstacles, avant de proposer quelques recommandations aux parties prenantes concernées.

Télécharger le rapport "Challenges to principled humanitarian action: perspectives from four countries". 

 

Published on: 6 octobre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"
© HI 2023
Réadaptation Urgence

"1 an après le séisme, je me sens presque aussi bien qu'avant"

En Syrie, suite aux puissants séismes qui ont touché le pays, nous accompagnons toujours les rescapés en réadaptation et sur le plan psychologique.

Cultiver la paix dans un village libéré de la menace des mines
© J. M. Vargas / HI
Mines et autres armes

Cultiver la paix dans un village libéré de la menace des mines

Depuis 1998, 15 personnes, dont deux enfants, avaient été victimes de mines antipersonnel sur le territoire de la municipalité de Santander de Quilichao. Nous y avons déminé et libéré plus de 2500 m² de terres. Il s’agit du premier village déclaré libre de mines dans le nord du Cauca, en Colombie.

Déminage sous-marin : rendre accès à l'eau potable en Syrie
© HI
Mines et autres armes

Déminage sous-marin : rendre accès à l'eau potable en Syrie

Nos équipes localisent, identifient et éliminent les bombes, les roquettes, les mines, toutes les armes explosives sous l’eau, à Raqqa. Grâce à ces opérations, les habitants ont de nouveau accès à l'eau potable.