Aller au contenu principal
 
 

Résolution de l'OMS : les États s'engagent pour la réadaptation

Réadaptation
International Suisse

Dans le monde, 2,4 milliards de personnes vivent avec un problème de santé pour lequel des soins en réadaptation pourraient être bénéfiques. Dans certains pays à revenus faibles ou intermédiaires, 50 % d'entre elles n'ont pas accès à ces services essentiels. A partir du 24 mai, à l’Assemblée mondiale de la santé à Genève, 194 pays voteront une résolution historique les engageant pour la première fois à développer et renforcer la réadaptation dans leurs systèmes de santé.

Petit garçon, Imran, au centre de l'image qui apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses dans un centre de réadaptation de HI à Kandahar.

Centre de réadaptation de HI à Kandahar où Imran apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses. | © Ouest France - P. Moyon / HI

« Cette résolution que l’on défend depuis de nombreuses années est très importante parce que la réadaptation nous concerne tous ! Cela vous est sans doute déjà arrivé de devoir faire appel à un professionnel de santé pour de la réadaptation après une blessure ou peut être avez-vous un proche en situation de handicap et qui a besoin d’un fauteuil roulant. La réadaptation comprend tout ce que l’on peut mettre en place pour faciliter, optimiser le quotidien des personnes, tout ce qui peut les rendre plus autonomes chez elles, avec leur famille, leurs amis, au travail, en somme dans la société. Imaginez la situation d’une personne blessée ou handicapée dans les pays les plus pauvres du monde, sans accès à ces services », développe Daniel Suda-Lang, directeur de Handicap International (HI) Suisse.

Une résolution historique

« Dans un contexte mondial de conflits, de catastrophes, de vieillissement de la population et de réchauffement climatique, l'absence de réadaptation pour tous ceux qui en ont besoin est un grave problème de santé publique et une question de dignité humaine », explique Daniel Suda-Lang. « Des millions de personnes développent des handicaps à long terme qui pourraient être évités, les empêchant de participer à la société. D'autres personnes ayant déjà un handicap voient leur état s'aggraver. »

Cette résolution historique – le plus haut niveau d’engagement international – engagera pour la première fois les pays à développer et renforcer les services de réadaptation dans leurs systèmes de santé en réduisant notamment les barrières financières. L’accès aux aides techniques en fait partie (fauteuil roulant, canne, appareil auditif, prothèse, orthèse, etc.), au même titre que les autres services de réadaptation (physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, etc.).

Notre rôle

Nous œuvrons depuis plus de 40 ans auprès des personnes handicapées et vulnérables. 520'000 personnes ont été soutenues en 2022 à travers 62 projets de réadaptation que notre organisation mène dans 35 pays différents. Le travail porte essentiellement sur deux secteurs d’intervention : les services de réadaptation physique et fonctionnelle et l’appareillage.

La résolution qui sera votée lors de l’Assemblée mondiale de la santé est le résultat d'efforts conjoints menés par HI et l'Alliance mondiale pour la réadaptation depuis presque 4 ans. Le texte reprend les positions défendues depuis toujours par notre organisation et représente une véritable victoire pour tous ceux qui y ont contribué et pour les millions de personnes qui en bénéficieront.

Published on: 22 mai 2023

Mise à jour du 27 mai 2023 : adoption de la résolution ! 

La résolution sur la réadaptation a été adoptée aujourd'hui ! C'est une promesse d'une vie meilleure faite à 2,4 milliards de personnes qui ont besoin de réadaptation dans le monde, en particulier celles qui vivent dans les pays les plus défavorisés. Maintenant, nous nous concentrons sur la mise en œuvre !

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
[email protected]

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Premier rapport mondial sur les bombardements et le pilonnage des villes : augmentation de 83 % des victimes civiles depuis 2021
© T. Nicholson / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Premier rapport mondial sur les bombardements et le pilonnage des villes : augmentation de 83 % des victimes civiles depuis 2021

Avec nos partenaires du Réseau International sur les armes explosives (INEW) nous publions aujourd’hui le rapport de l’Observatoire des armes explosives intitulé : « 2021-2022 : Deux années de dommages causés aux civils par l'utilisation des armes explosives ». Il s'agit du premier rapport mondial sur les bombardements et le pilonnage des villes. Sa publication intervient six mois après la conférence de Dublin, au cours de laquelle 83 États, dont la Suisse, ont signé un accord international visant à mettre fin aux dommages et aux souffrances causés aux civils par ces pratiques.

A Kampong Cham, nous changeons des vies grâce à la réadaptation
© Camille Jury / HI 2023
Réadaptation Santé

A Kampong Cham, nous changeons des vies grâce à la réadaptation

Depuis 40 ans, nous sommes présents au centre de Kampong Cham pour des activités de réadaptation, une de nos missions fondamentales. Prothèses, orthèses, fauteuils roulants, thérapie physique et fonctionnelle…Chaque année nous accompagnons plus de 1500 bénéficiaires. Portraits. 

Rien ne peut arrêter Prabin !
© A.Thapa / HI
Inclusion Réadaptation

Rien ne peut arrêter Prabin !

Prabin, 6 ans, est né sans la partie inférieure de sa jambe droite. Nos équipes l'ont rencontré il y a 5 ans, au centre de réadaptation de Biratnagar, au Népal. Depuis, il a progressé à pas de géant.